Convié dans « C à vous », l’essayiste controversé Pascal Bruckner a révoqué le combat des néoféministes. Un groupe qui a tenu des propos qui a choqué les internautes.

Effectivement, ce sont les quelques lignes d’un ouvrage qui a créé un aussi grand débat. Ainsi, depuis des jours, la journaliste et militante féministe Alice Coffin se retrouve contre sa volonté sous les pluies de critiques. Et tout cela à cause de la sortie de son essai, Le Génie lesbien (Ed. Grasset). Dans ce livre, elle dénonce surtout « le monopole du pouvoir, du prestige et de l’argent par quelques milliers d’hommes blancs ».

« C à Vous » crée une nouvelle polémique sur la toile


Effectivement, Anne-Elisabeth Lemoine et son équipe avaient invité l’essayiste Pascal Bruckner. En effet, il avait fait la critique pour du livre intitulé « Un coupable presque parfait : la construction du bouquet mystère blanc ». En effet, selon lui l’homme blanc devient le bouquet mystère des propos néoféministe qui est très différent du féminisme. À vrai dire Alice Coffin a bien l’intention d’éliminer le groupement des hommes. Chose qui ne se faisait que dans le XXe siècle. Pour l’essayiste controversé, le néoféminisme « tente de séparer les deux sexes ».

Des pluies de vives critiques


Ces propos ont vraiment déclenché une vague de critique sur les réseaux sociaux. En effet, les internautes reprochent à l’émission de laisser Bruckner à faire une mauvaise interprétation d’Alice Coffin. De plus, personne du plateau n’a voulu remettre ce dernier en rail. « Honteux », « Ramassis de bêtises », pouvait-on lire comme commentaire. Ou encore « Quelle honte, quelle misogynie ». Même la féministe Valérie Rey-Robert, auteur notamment du Sexisme, une affaire d’hommes a aussi dénoncé le comportement de l’équipe du programme. Selon elle, les avis de Bruckner sur les néoféministes sont vraiment horribles. De plus, ses accusations peuvent se faire voir comme un genre de génocide.