Coca-Cola est la marque la plus reconnue au monde, ainsi que le mot le plus connu après le mot « bonjour ». Dans tous les pays, à travers le monde, il est plus facile de demander un Coca-Cola que de demander l’accès à une eau potable.

Même si Coca-Cola est une entreprise qui se présente comme une entreprise soucieuse de l’environnement et de la société, elle est également responsable de nombreuses pénuries d’eau, ainsi que de la pollution.

L’acidité du Coca-Cola a été à l’origine de nombreuses recherches et a incité les gens à s’interroger sur la toxicité de cette boisson et sur son impact sur la santé humaine à long terme. Le pH de la boisson est en fait supérieur au pH d’une batterie en plomb.

L’Institut national du cœur, des poumons et du sang a parrainé une étude dans laquelle les experts ont conclu que ceux qui consomment au moins un soda par jour ont accru leur risque de développer un syndrome métabolique de 44% au cours des 4 dernières années.

Dans l’étude, il y avaient 2 400 participants de Framingham Mass de couleur blanche et plutôt jeunes. Les chercheurs se sont davantage concentrés sur les 1 600 participants qui ne présentaient même pas de signes ou de symptômes d’un syndrome métabolique avant l’étude. Ensuite, les chercheurs ont commencé à suivre ces personnes pendant environ 4 ans chaque jour.