Combien de cas de maltraitance et de cruauté envers les animaux sont découverts chaque jour ? C’est une abhération et on a souvent l’impression que rien n’est vraimetn fait pour sanctionner et punir les tortionnaires. Heureusement, certaines voix s’élèvent haut et fort.

Un juge américain est en train de devenir une célébrité parce qu’il inflige des sanctions qui correspondent aux crimes, beaucoup plus qu’une amende ou un séjour en prison.

Dans la ville américaine de Painesville dans l’état de l’Ohio, le juge local Michael Cicconetti fait preuve de créativité et est souvent très démonstratif quand il rend ses sentences, qui n’incluent pas toujours des peines de prison.

Il cherche à faire correspondre le crime pour lequel la personne doit être punie écrit Animal Channel.

Le juge a une passion particulièrement forte pour les animaux, elle a commencé quand sa famille a adopté un Teckel nommé Herman, qui est devenu son meilleur ami pendant l’enfance, et aujourd’hui il a un Bouvier bernois de 10 ans appelé Kasey.

Mais son amour pour les chiens ne s’arrête pas à la maison, car il fait de son mieux pour les défendre dans son travail de juge.

Il est, bien sûr, obligé de se conformer à la loi américaine, et ne peut donc pas choisir librement la punition des prévenus. Mais cela ne l’empêche pas d’être très créatif, et il est capable de donner aux criminels un bon aperçu de ce qu’ils ont fait subir.