Ces derniers temps, l’investigation sur l’horrible meurtre de Victorine Dartois avance rapidement. Ainsi, les enquêteurs ont interpellé un suspect qui a admis assassinée l’étudiante.

Le meurtrier présumé de Victorine Dartois n’est autre qu’un voisin de la famille. Selon BFMTV, le jeune homme a été appréhendé dans le quartier de Fougères, lieux où résidait la famille de Victorine. Il a été arrêté le mardi 13 octobre 2020 dans l’après-midi.

Le meurtrier présumé de Victorine Dartois en garde vue


Effectivement, c’est le GIGN (Groupe d’intervention de la Gendarmerie nationale) qui a appréhendé le jeune homme. Ils pensaient que le père de famille était dangereux et potentiellement armé. Raison pour laquelle sa garde à vue a été prolongée jusqu’au mercredi 14 octobre 2020. D’après Sarah-Lou Cohen la cheffe du service Police-justice, le suspect a rapidement avoué les faits lors de son interrogatoire. Notant que Victorine est morte des suites d’une noyade causée par une tierce personne comme l’indique l’autopsie. Ainsi, les enquêteurs ont bon nombre de questions à poser au présumé meurtrier. Comment ça s’est passé ? Pourquoi s’en est-il pris à elle ? Est-ce qu’il a des complices ? Pour l’instant, les enquêteurs n’ont pas encore expliqué la manière dont ils ont pu coincer l’homme. Toutefois, certaines des informations étaient données grâce à leur logiciel d’analyse criminelle.

Pleins de nouveaux éléments


Ainsi, pour l’enquête, 130 témoins ont été enregistrés. De plus, 660 personnes entendues dans le cadre de l’enquête de voisinage. Aussi 800 portables qui ont borné dans les environs le soir des faits. Ces nombreuses informations les ont donc menées sur la piste du jeune homme de 25 ans. Les experts se sont intéressés à une enquête de terrain, ils ont entendu de nombreux témoins et reconstitué le puzzle. Les preuves réunies ont été comparées avec l’ADN du suspect. En effet, le jeune homme a bel et bien reconnu le meurtre de Victorine.