Décidemment, l’insécurité gagne de plus en plus de terrain à l’heure actuelle. L’histoire que nous allons vous raconter peut faire froid dans le dos. Pour un refus de donner une cigarette, un homme de 56 ans s’est fait agressé. L’agression en question s’est passée à Toulouse. Tous les détails dans la suite de cet article.

Agression dans les rues de Toulouse : un homme se fait attaquer par deux autres individus

Cet acte macabre s’est déroulé à Toulouse, plus précisément dans le quartier de Matabiau. C’est un quartier populaire près de la gare. L’agression a eu lieu le lundi 16 janvier dernier. Peu avant 07h00 du matin, un homme de 56 ans est dans la rue Bayard en train de fumer. Alors qu’il était tranquille, deux individus s’approchent de lui et lui demande de leur donner une cigarette. Demande que l’homme de 56 ans a refusé. Mais ce simple refus a provoqué la colère de l’un des deux individus.

Les malfaiteurs ne se sont pas contentés de le tabasser

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cet homme de 56 ans ne s’attendait surement pas à ce qui l’attendait. En effet, suite à son refus de donner une cigarette, les deux individus l’ont agressé. Surement sous le coup d la colère, les individus n’ont pas mesuré leur force face à un homme seul. Du coup, ce dernier est tombé par terre, inconscient. Malheureusement, les malfrats n’ont apparemment pas de scrupule. Au contraire, ils ont profité de l’état inconscient de la victime pour le dévaliser. Ainsi, ils lui ont pris son téléphone et son portefeuille. Une agression complètement incompréhensible direz-vous.

Les auteurs de l’agression déjà connus des forces de l’ordre

Ce sont des passants qui ont trouvé la victime encore inconsciente au sol. De suite, ils ont appelé les secours et un ambulance a pris en charge la victime. De ce qu’on sait, il était encore inconscient et son état était grave. Quant à la police, elle s’est chargée de retrouver les auteurs de l’agression. D’ailleurs, il n’a pas fallu longtemps avant que les forces de l’ordre ne les arrêtent. Ils avaient encore le téléphone de la victime avec eux. Ils sont âgés respectivement de 30 et 15 ans et ont déjà chacun un casier judiciaire bien fourni. Placé en garde à vue, ils attendent l’issue de l’enquête. Quant à l’homme, il est toujours entre la vie et la mort. On lui souhaite de prompts rétablissements.