Après son AVC et puis le coronavirus, Alain Delon est actuellement toujours confiné dans sa demeure dans le Loiret. Une grande équipe médicale est à sa disposition. Ces derniers l’aident pour son rétablissement. En effet, son AVC a tellement impacté sa santé. Alors, de longs mois de convalescence sont nécessaires pour l’acteur.

Un état de santé préoccupant ?


Mais d’après une publication du magazine Ici Paris, il semblerait qu’Alain Delon a baissé les bras. En réalité, suite à son AVC, il a dû mal à communiquer et à se déplacer. D’ailleurs, si l’on se remémore, il y a quelques mois, l’acteur avait déclaré qu’il se battait en faveur de l’euthanasie. En effet, le monstre sacré du cinéma français avait avoué :

« Il y a un côté très propre, net. Tu es dans ta chambre avec les gens que tu veux, avec les amis que tu as choisis ». En réalité, la source expliquait qu’« un pays où l’euthanasie est autorisée par la loi. Décider de sa propre mort, un choix qui n’est pas pour déplaire, loin de là, au Guépard ».

Un nouveau rebondissement sur l’affaire de paternité


Actuellement, une nouvelle venait de dévaster, l’acteur émérite. En effet, son supposé fils, Ari Boulogne a fait appel à la justice pour régler l’affaire de lien de paternité entre lui et Alain Delon. Selon le jeune homme, il est sûr et certain que ce dernier est son père biologique.

Pour sa part, Ari Boulogne avait confié l’affaire au tribunal judiciaire d’Orléans. Malheureusement, ce dernier avait transféré l’affaire au tribunal en Suisse où Alain Delon réside selon la publication du Journal du Dimanche. En effet, le tribunal français avait déclaré qu’il n’a pas les compétences pour traiter une affaire de filiation.

« Est-ce pour son bien-être personnel ou son héritage ? »


Pour un flash-back, Ari Boulogne avait déclaré qu’il est le fruit de l’union entre Alain Delon et sa mère Nico. L’homme est actuellement âgé de 58 ans et il est photographe.

Mais depuis qu’Ari Boulogne a débuté la démarche de reconnaissance de paternité, des rumeurs circulent. En effet, il semblerait que le photographe avait entamé cette démarche pour des raisons financières.

De son côté, la chroniqueuse de TPMP, Kelly Vedovelli s’est posé la question à ce sujet. Selon la jeune femme : « Est-ce pour son bien-être personnel ou son héritage » qu’il a fait cette démarche ?

Pour sa part, Ari Boulogne a démenti ces rumeurs et explique que c’est pour ses deux enfants qu’il l’a fait. D’après le communiqué de son avocat, Maître Michel-Guillaume :

« Il a estimé que ses deux enfants ne devraient pas être privés de leur lien de filiation ». À vrai dire, le photographe veut que ses enfants connaissent leur origine.