Les jours se poursuivent et les scandaleuses déclarations continuent de se déverser. Juste au milieu de l’audience pour diffamation contre le Sun, Johnny Depp voit sa vie privée décortiquée encore un peu tous les jours.

C’est tout simplement une histoire qui n’en finira probablement jamais. Depuis le 7 juillet passé, la vie intime de Johnny Depp et son ex-épouse, Amber Heard, est écossée. Le révoltant déballage continue dans un article publié en 2018. Dans l’audience du comédien contre le Sun, qu’il inculpe de diffamation après avoir été qualifié de « cogneur de femmes ».

Une déclaration en soutien à Johnny Depp


Des confidences validées par des vidéos de surveillance, dernièrement divulguées par la justice. Dans sa déclaration, le concierge aurait de plus confirmé n’avoir vu aucune marque d’agression sur Amber Heard, l’actrice de 37 ans.

Il s’agit d’un témoignage inédit en soutien à l’illustre acteur. « Je n’ai remarqué aucune ecchymose, coupure, enflure, marque rouge ou toute autre blessure de quelque nature que ce soit sur le visage de Mme Heard. » Affaire à suivre.

Des visites nocturnes, infidélité ?


Une fois de plus, Johnny Depp avait reçu un nouveau témoignage en sa faveur lors du rendez-vous avec la Haute Cour de Londres, où se déroule le procès ce vendredi 17 juillet. D’après le Daily Mail, le concierge aurait une fois encore confirmé qu’Elon Musk rendait des visites nocturnes à Amber Heard lorsque Johnny Depp était absent. Ainsi, cela insinuait que l’actrice trompait son mari.

D’après Alejandro Romero : “Pour ses premières visites, je recevais un appel de Mme Heard qui me disait de donner à M. Musk l’accès au garage de l’immeuble et l’envoyait ensuite au loft. Mme Heard a fourni à M. Musk sa propre télécommande de garage.”