Selon les explications du gouvernement, un second versement est prévu pour cette allocation spéciale. Après le succès du premier versement, le gouvernement décide donc d’instaurer un second tour. Et bien évidemment, cette nouvelle fera le bonheur de tous les parents français. Alors que le versement de l’aide se fait attendre, les modalités sur ce sujet restent encore inconnues. SI vous aussi vous vous trouvez dans cette situation, nous vous proposons notre aide. Découvrez tous ce que vous devez savoir sur le versement de l’allocation de rentrée scolaire.

Allocation de rentrée scolaire : qui en bénéficiera ?

C’est effectivement la première question que se posent actuellement les parents d’élèves. Pour profiter de l’allocation de rentrée scolaire ou ARS, vous devez avant tout avoir une ressource qui ne dépasse pas un certain plafond. En d’autres mots, l’aide sera uniquement destinée aux foyers qui sont en difficulté. De ce fait, le gouvernement prévoit donc de rendre les dépenses de la rentrée scolaire moins lourde pour ceux qui en auront besoin. Ensuite, seules les familles disposant d’un ou de plusieurs enfants à charge âgés de 6 à 18 ans pourront aussi profiter de cette aide.

Quelle sera la valeur de l’aide ?

Contrairement aux autres aides promulgués par le gouvernement, la somme de l’ARS varie suivant certains critères. Pour rappel, l’allocation de rentrée scolaire est une aide qui prévoit de soutenir les parents d’élève pour la rentrée. Donc, cette aide sera variée donc en fonction des familles. Selon les explications dévoilées, les familles avec des enfants à charge allant de 6 à 10 ans toucheront une somme de 376,98 € avec une revalorisation de 15,07 €. Ensuite, celles qui ont un enfant de 11 à 14 ans toucheront une aide fixée à 397,78 € avec une majoration de 15,91 €. Pour le reste, soit de 15 à 18 ans, l’aide sera fixée à 411,56 € avec une augmentation de 16,46 €.

La date du deuxième versement de l’allocation de rentrée scolaire sera fixée pour quand ?

C’était le 16 août 2022 qu’a eu lieu le premier versement de l’allocation de rentrée scolaire. Mais depuis, le gouvernement a décidé de mettre en place un second versement. Selon les choix faits par le parlement, il serait nécessaire de revaloriser et de restaurer cette aide. Tout simplement à cause de l’inflation actuelle. En effet, il est nettement plus difficile et plus couteux pour les parents de subvenir aux besoins de leurs enfants. Ainsi, l’ARS pourrait donc arriver vers la deuxième moitié du mois de septembre. Et ce, avec une hausse possible de 4 % sur sa valeur actuelle.