Antonin a marqué les téléspectateurs de l’émission « Les 12 coups de Midi » de par ses confidences très touchantes et qui vont droit au cœur. Le candidat a récemment confié avoir été fauché avant sa participation dans le plateau de Jean-Luc Reichmann.

Ces aveux n’empêchent pas le jeune garçon de 20 ans à avoir le cœur sur la main et de déborder de générosité. Le public ne peut être que conquis.

Antonin, très révolté par les cas de violence en France


Antonin a participé à l’émission de Jean-Luc Reichmann pour la dixième fois vendredi dernier en tant que maitre midi. Sa brillance et sa générosité l’excèdent quand il a montré au public sa désapprobation contre la violence subie par un chauffeur de bus de Bayonne et une gendarme fauchée par un chauffard pour échapper à un contrôle routier.

Les paroles du jeune garçon de 20 ans ont complètement ému les téléspectateurs : « (…) Personne ne devrait mourir pour le simple fait d’exercer son devoir et son travail. Ils sont chacun devenus les symboles de la violence quotidienne exacerbée que subissent beaucoup de Français, et que nous ne vaincrons qu’unis, mobilisés et solidaires. (…)».

Antonin fait don de toute sa cagnotte


Jean-Luc Reichmann s’est également exprimé avec tristesse sur le décès de Philippe Monguillot. « Une famille brisée au nom de quoi ?! Je suis bouleversé par tant de violence et de lâcheté. Je continuerai à me battre, à vos côtés tant que je le pourrai, et à dénoncer toute forme de violence », lance-t-il sur Twitter.

Après l’émission, Antonin continue également à émouvoir le public sur les réseaux sociaux avec un message particulièrement poignant. « Ému et révolté, comme des millions d’autres, par les crimes commis contre la gendarme Mélanie Lémée et Philippe Monguillot, chauffeur de bus à Bayonne, je reverserai mes gains d’aujourd’hui dans les 12 Coups de midi aux familles des victimes.(…) » annonce-t-il