Actuellement, les tensions entre Ayem et Vincent Miclet, le père de son fils ne s’apaisent toujours pas. Il y a quelques jours, l’homme d’affaires se met dans des confidences sur ce qu’il vit. En effet, il se plaint de ne pouvoir pas voir son fils depuis quelques mois.

Ayem, une candidate de téléréalité


Le public faisait la connaissance d’Ayem dans la cinquième saison de Secret Story en 2011. Malgré son court passage sur l’émission, elle a laissé ses empreintes grâce à sa personnalité et sa potentialité. Ainsi, elle a été sollicitée par la direction de la chaine NRJ12 pour participer à la série Hollywood Girls aux côtés de son ami Caroline Receveur.

Depuis ce jour, la notoriété de la jeune femme commence à prendre son envol. De plus, quelque temps plus tard elle participe de nouveau à une saison d’une téléréalité. Cette dernière n’est autre que les Anges de la téléréalité saison 5. Cette fois-ci, Ayem était aux côtés de Nabilla Benattia.

Par la suite, Ayem devient plus connue sur les plateaux des émissions télévisées comme W9, NRJ12 ou encore C8. Sur cette dernière, elle était l’une des chroniqueuses de l’illustre animateur Cyril Hanouna sur son émission TPMP. En même temps, elle s’est fait des noms dans le monde du web. Notamment, la jeune maman est devenue une influenceuse et une blogueuse très connue.

Ayem et Vincent Miclet


Comme sa vie professionnelle, sa vie privée aussi était au cœur des ébats médiatiques pour Ayem. Elle était connue comme étant la copine du rappeur Booba et du footballeur Bafé Gomis. Mais ce n’est qu’en 2013 qu’elle a fait connaissance avec Vincent Miclet, un homme d’affaires et le père de son fils. En réalité, le couple avait une grande différence d’âge. À vrai dire, Ayem était 23 ans le cadet de son compagnon de l’époque. Ainsi, leur relation faisait toujours la Une des médias et des réseaux sociaux. Malgré cela, le couple devient l’heureux parent d’un petit garçon, prénommé Ayvin-Aaron Miclet, le 7 juin 2016. Malheureusement, quelques mois après la naissance de leur fils, Vincent Miclet et Ayem annoncent officiellement leur séparation. Et depuis, la tension entre le couple ne cesse de prendre de l’ampleur.

La relation se détériore


Alors que très récemment, Ayem affirme qu’ils sont de nouveaux ensemble, pour sa part, Vincent Miclet démentit totalement cette annonce. D’après le père du petit garçon, il essaie seulement d’avoir une bonne relation avec la mère de son fils pour le bien de son enfant.

Actuellement, la situation entre les parents semble très compliquée. En effet, l’homme d’affaires ne supporte plus qu’on ne lui laisse pas voir son fils. D’après ses dires, c’était en mars dernier qu’il a vue pour la dernière fois son enfant. Une situation qu’il reproche à son ex-compagne qui l’empêche de voir son fils. Très déterminé, le père de famille décide de sortir de son silence et de régler une bonne fois pour tout le problème au sujet de son fils. Pour cela, il a fait appel au tribunal pour récupérer le garde de son enfant. Effectivement, la bataille juridique ne fait que commencer pour les parents d’Ayvin.

« Des sanctions pénales »


Pendant son interview avec le magazine Star Mag, Vincent Miclet avoue qu’Ayem se comporte de telle, car il semblerait que la jeune femme ne supporte pas le fait que celui-ci a refait sa vie. Selon lui : « Je ne peux pas voir mon fils, je n’ai même pas la possibilité de communiquer avec lui en FaceTime. À chaque fois que j’essaie de le contacter. Il est soi-disant en compagnie de sa grand-mère ou de l’assistante d’Ayem. Cette dernière trouve toujours des prétextes pour ne jamais répondre ».

En même temps, l’homme d’affaires voulait absolument relayer les fausses informations qui circulent à son sujet : « Cela met également un terme aux rumeurs selon lesquelles Ayem veut faire croire que je suis absent. Elle entretient un flou sur notre relation depuis des années alors que nous sommes séparés depuis 2016 ». Ainsi, après sa plainte, Vincent Miclet affirme que la jeune femme était déjà entendue par la police il y a quelques jours.

Mais si les révélations de Vincent Miclet sont exactes, Ayem risque « des sanctions pénales » pour non-présentation de l’enfant. Ainsi, elle risque une peine de 3 ans d’emprisonnement.

Bref, l’homme d’affaires conclu qu’il veut juste que son fils grandisse sereinement avec ses deux parents malgré la séparation. Mais il semblerait que celui-ci soit inquiet pour son fils. Pour cause, le tempérament de son ex-compagne : « Ayem est très impulsive, elle peut changer de décision très soudainement ». Par la même occasion, Vincent Miclet n’hésite pas à lancer une pique à la mère de son fils concernant sa source de revenus et son corps. Une attaque que la jeune femme ne va sans doute pas apprécier. Alors, affaire à suivre…