Dans « Balance ton post », ce jeudi, Baba a reçu comme convive un pneumologue anti-masques. Pendant l’émission, l’invité a opéré une blague qualifiée d’hostile. Du coup, Cyril Hanouna l’a tout de suite viré du plateau de BTP.

« Balance ton Post », Cyril Hanouna a viré un convive


L’émission « Balance ton Post » a fait son grand retour sur C8 ce jeudi 10 septembre dernier. Pour cette rentrée, Cyril Hanouna avait comme convive des anti-masques. Un choix pour voir si les autres invités de BTP comprennent certaines personnes qui ne suivent pas les règles. Parmi eux se trouvait un pneumologue du nom de Patrick Bellier. Après des propos assez choquants, Cyril Hanouna a viré son convive en plein direct. Un jeune homme prénommé Andreas était dans l’assistance et a dénoncé les actes du pneumologue.

« Il a fait un salut Nazi ! Il a fait une quenelle ! Vérifiez les images… Qui a vu ? Merci ! Il a fait une quenelle ! Est-ce qu’à ce moment-là, on l’accepte sur le plateau ? », a exprimé le jeune homme. Baba a immédiatement défendu Andreas et a viré son convive.

« On ne fait pas ça ici, c’est inadmissible, a réagi Cyril Hanouna. Non, mais je vous le dis. On vous a écouté, on a écouté vos élucubrations depuis tout à l’heure. Franchement, si c’est pour faire des trucs comme ça sur le plateau, vous pouvez le quitter. Prenez vos affaires et quittez le plateau, merci ! », a déclaré l’animateur.

Le jeune spectateur devenu victime de harcèlement


Effectivement, en postant un tweet après l’émission, Cyril Hanouna a laissé exprimer sa colère. « On ne veut pas de ça sur nos plateaux. Geste inacceptable », a écrit l’animateur. Au plus grand bonheur d’Andreas, le jeune téléspectateur a riposté à la publication de Baba.

« Merci à toi Cyril d’avoir réagi suite à mon interpellation », a commenté le jeune homme.

Après sa prise de parole dans l’émission BTP, Andreas est devenu victime de harcèlement sur les réseaux sociaux. En effet, le jeune homme se fait insulter avec des messages. Fort heureusement, tout cela n’a pas apeuré Andréas. « Les personnes qui m’insultent en privé ou en public, si vous pensez que ça m’atteint ou que ça me fait douter de mes engagements, vous vous fourrez le doigt dans l’œil. Vous vous fatiguerez bien plus vite que moi », a annoncé le jeune homme en question.