C’est la première fois qu’une telle chose se produise sur le plateau de Touche pas à mon poste. Bien que Baba et sa troupe nous ont toujours habitués à des scènes insolites, cette fois, ils se sont surpassés. Le mercredi 7 décembre dernier, Cyril Hanouna avait invité ses chroniqueurs à faire une chose complètement inhabituelle. En effet, il a invité ces derniers à faire un combat de boxe entre eux. Et après une telle idée, Benjamin Castaldi ne s’en serait pas sorti indemne.

TPMP : le plateau devient un ring de boxe pour amateur !

On peut dire que Touche pas à mon poste est une émission qui ne risque pas de vous ennuyer. En effet, l’émission trouve toujours un moyen d’attirer votre attention. Chaque édition est susceptible de faire le buzz, Cyril Hanouna s’en assure personnellement. C’est de cette manière qu’il a fait de cette émission un véritable succès. D’habitude, les intervenants de TPMP se clashent comme des ennemis.

Mais pour cette fois, ils en sont même venus à la main. En effet, les chroniqueurs de l’émission ne se sont pas fait prier pour prendre les gants de boxe. Mais rassurez-vous, il s’agissait tout simplement d’un jeu. Mais malgré cela, Guillaume Genton n’était pas allé de main morte avec les côtes de son confrère, Benjamin Castaldi. On vous dit tout !

« Tu m’as fêlé une côte ! » dixit Benjamin Castaldi

Apparemment, ce n’est pas seulement sa dignité que Benjamin Castaldi a perdue après ces échanges de coups avec son camarade. Le mercredi 7 décembre dernier, Cyril Hanouna a eu la distrayante idée de changer le plateau de son émission en ring de boxe. Pour une fois, ce n’était pas des mots, mais des coups que les chroniqueurs se sont échangés. Et pour cela, l’audience a crevé le plafond.

En effet, les téléspectateurs avaient eu droit à plus de spectacles que jamais. Guillaume Genton et Benjamin Castaldi étaient en tête d’affiche lors de la soirée. Et après quelques échanges, l’ancien animateur de Loft Story a eu droit à une mauvaise surprise. Le lendemain de la scène, Benjamin Castaldi a alors envoyé un message hilarant, mais alarmant à son ami Guillaume Genton. « Tu m’as fêlé une côte, bâtard, » disait-il dans le message.