Dernièrement, Bernard-Henri Lévy est devenu la risée de tous sur le web. Effectivement, il a posté un cliché ou il pose avec de nombreux Kurdes. Et sur la photo, le philosophe s’est dressé sur la pointe des pieds pour paraitre plus grand vis-à-vis des autres. Une conduite qualifiée de puérile par les internautes qui l’ont complètement lynché. Depuis ce 20 août dernier, la photographie a attisé de très nombreuses réactions violentes à l’égard Bernard-Henri Lévy.

Une photographie devenue complètement virale sur Twitter


Sur le cliché, Bernard-Henri Lévy était au centre et prend la pose avec un costume sobre et une chemise ouverte. Effectivement, en bas de l’image se trouve un détail étonnant et saugrenu en même temps. En se mettant sur la pointe des pieds, le philosophe prend appui sur les deux hommes. Un geste qui est apparu aux yeux de tous comme un acte impoli et puéril. Par conséquent, il est vite devenu la risée de la toile. Aussi, l’écrivain a réussi à susciter des commentaires assez virulents sur Twitter.

« Complexe d’infériorité ? », « Pauvre type ! », « On croit toujours que vous avez touchez le fond de la connerie, mais vous arrivez toujours à nous surprendre… », « Quand BHL veut se faire passer pour un grand homme, au sens propre comme au figuré », ou encore « 72 ans bientôt, l’ego toujours pas maîtrisé ?! » pouvait-on lire.

L’écrivain qualifié de « suffisant »


Aucun commentaire sur la photographie n’a donné cause à Bernard-Henri Lévy. Même la célèbre islamologue Tariq Ramadan a eu des réactions à une telle image. « Un si grand @BHL… “de si petits Kurdes. Seulement pour la photo”… L’artifice, le mensonge et la manipulation jusqu’au ridicule, comme à son habitude », a-t-il déclaré sur Twitter. Aussi, certains internautes se sont rués pour en rajouter. « Cette photo, sommet d’absurdité et de grotesque. BHL, forcément plus grand que les Kurdes avec qui il pose. (Regardez ses pieds). Rien à rajouter. Quel bouffon ! » ou encore, « Toute la suffisance de BHL dans cette photo où il se met sur la pointe des pieds pour dominer les Kurdes qu’il prétend soutenir. Mise en scène pathétique », pouvait-on lire.

Bernard-Henri Lévy (BHL) prend de haut les Kurdes


Le comportement de Bernard-Henri Lévy a laissé supposer qu’il snobait la communauté kurde. Or, le philosophe était pourtant en bon terme avec ce peuple depuis plusieurs années déjà. Le 10 octobre 2019, BHL publiait dans une tribune sur le site du Monde. Son objectif était de protéger la population kurde face à la politique du président turc Erdogan.

De plus, en janvier de cette année, l’écrivain est parti à la rencontre du peuple kurde en Irak et à la frontière iranienne. Une opportunité pour l’auteur de rencontrer des combattants kurdes, cinq ans après avoir tourné le film « Peshmerga », qui retrace leur lutte contre Daech. Le philosophe avait aussi défendu en février dernier à Riyad, la faveur de la cause des Kurdes.