Denis Brongniart est vraiment venu en aide à Bertrand-Kamal pour son combat contre son cancer du pancréas. Ainsi, grâce au soutien de l’animateur, le jeune homme a pu bénéficier d’un traitement expérimental.

La perte d’un aventurier


Depuis l’annonce de la disparition de l’un des aventuriers de Koh-Lanta, l’ambiance n’est plus au rendez-vous pour l’équipe. Effectivement, ce mercredi 9 septembre, les fans de l’émission ont appris le décès de Bertrand-Kamal. En effet, du haut de ses 30 ans, il est mort des suites d’un cancer du pancréas. En seulement deux apparitions dans Koh-Lanta, le jeune homme avait déjà tiré son épingle du jeu vis-à-vis des téléspectateurs. De plus, vu son caractère, il a fini par se lier d’amitié avec Denis Brogniart.

Avant la diffusion du troisième épisode de Koh-Lanta, ce vendredi 11 septembre, l’animateur lui a adressé un vibrant hommage.

« Nous pensons très fort ce soir à sa maman Annick, son papa Samir, sa sœur Elodie et son frère Hugo qui l’ont entouré et accompagné jusqu’au bout avec tant d’amour. Mon BK, je garde précieusement, avec moi, pour toujours, tes yeux qui pétillent, nos échanges quotidiens quand c’était dur », a affirmé Denis Brogniart. À vrai dire, lors de ce message, le présentateur avait la main posée sur le cœur.

Bertrand-Kamal, un traitement grace à Denis Brogniart


Après avoir été mis au courant du cancer de Bertrand-Kamal. Denis Brogniart a même fait un clin d’œil lors de la finale de Koh-Lanta, l’île des héros pour le jeune homme. Mais vraisemblablement, l’animateur était prêt à tout pour venir en aide à cet aventurier. Il a même fait jouer ses relations.

« En tant que parrain de la Fondation ARC contre le cancer, je connais le Directeur de la recherche de l’hôpital Gustave Roussy à Villejuif, Fabrice André. Je l’ai appelé, je lui ai demandé de rester discret, les médecins le sont, et je lui ai dit qu’on avait un aventurier qui souffrait d’un cancer du pancréas. Et là, il s’est pris d’amitié pour Bertrand-Kamal », a exprimé le présentateur.

« Des études ont même été faites aux États-Unis sur son cas », explique Denis Brogniart. Toutes ces tentatives n’ont pas guéri le jeune homme, mais ont prolongé de peu son espérance de vie. De plus sans ces « traitements expérimentaux », « il serait parti avant la diffusion du premier épisode de Koh-Lanta », disait l’animateur du jeu.