Brad Pitt et Angelina Jolie furent un couple très élégant et classe dans le monde du cinéma . Étant tout les deux des brillants acteurs, ils dégageaient un mélange de douceur, de complicité et surtout d’amour.

Mais comme toute bonne chose a une fin, ils finissent par se séparer après onze années de vie communes. La séparation du couple Brad Pitt et Angelina Jolie a été prononcé en septembre 2016 dans les médias.

Un juge privé pour leur divorce


Se payer le service d’un juge en privé pour s’occuper de ses affaires personnelles est depuis quelques temps la tendance des célébrités. Le couple Brangelina n’a pas dérogé à cette habitude. Ainsi, le couple a chargé le juge John W.Ouderkik de statuer sur leur divorce. La raison d’une telle décision est de faciliter les accords concernant les affaires financières et privées du couple en privée.

En 2014, les deux parties ont entamé les procédures de divorce. Les parties adverses n’ont rien statué jusqu’à présent concernant la garde de leurs enfants. Et pourtant, les deux acteurs demeurent les parents de Maddox, Zahara, Shiloh, Pax-Thien, Knox et Vivienne leurs dernières jumelles nées en 2008, même si dernièrement seule l’héroïne de Disney en profite.

Brad Pitt dénonce une manipulation maléfique


Le 10 août dernier, selon la presse américaine The Blast, les avocats de l’actrice ont déposé des requêtes officielles devant la Cour de Los Angeles. La demande consiste à évincer le juge de la procédure. Selon l’actrice il y a conflit d’intérêts et elle accuse John W. Ouderkirk de ne pas avoir révélé qu’il était en charge d’autres affaires sur lesquelles travaillent aussi Anne C. Kiley, l’une des avocates de Brad Pitt. L’équipe d’Angelina relate aussi que l’avocate a déjà protégé l’intérêt du juge donc il y a un conflit d’intérêt.

Pour le côté de l’acteur, il s’agit d’une énième tentative d’Angelina de retarder les procédures. En effet, depuis le départ en 2014 les évènements qui retardent les procédures viennent toujours de son côté. De temps en temps les mauvaises langues se délient et disent que l’actrice interprète de Mme Smith n’a vraisemblablement pas envie de divorcer avec Mr Smith tout compte fait. D’ailleurs, la prononciation de leur divorce devrait se faire en mois d’octobre de cette année si l’affaire dispose d’un juge.