Fervente de la protection de l’écologie notamment les animaux et l’environnement, Brigitte Bardot ne mâche pas ses mots en ce qui concerne ces causes. Très récemment, c’était justement le cas. En effet, l’ex-actrice s’en est prise au président de la République et le gouvernement. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle a vidé son sac. Vraisemblablement, elle accusait le gouvernement pour leur manque d’implication dans la protection de l’environnement.

Brigitte Bardot brise la glace


D’après les dires de Brigitte Bardot, elle a déjà supplié le gouvernement de prioriser la protection animale. Une demande qui dure maintenant quarante-sept ans. Mais ces derniers n’ont pas réagi à sa supplication. Mais face à l’accord passé entre le chef de l’État et les chasseurs, l’ex-actrice sort de son silence. Ainsi, elle précise qu’avec un tel comportement ces derniers doivent avoir honte. En effet, BB avouait que c’est par la disparition des milliers d’animaux et de forêt qu’Emmanuel Macron obtient sa voix pendant les élections. Un comportement qui ne passe pas pour elle.

Connue pour être une rebelle, l’ex-actrice prévoyait même de quitter le sol français. Une décision qu’elle veut mettre en œuvre le plutôt possible.

« Je suis française de souche, j’ai représenté “Marianne”. Et je suis connue du monde entier alors je vous em***de, vous les donneurs de leçons, les politiquement corrects, bande de trouillards émasculés », déclare-t-elle.

« La France est devenue dégueulasse »


Très remontée, Brigitte Bardot lance :

« Je trouve qu’on est gouvernés par des lâches ! Vraiment soumis à une partie de la France qui maintenant n’appartient plus à la France. C’est scandaleux d’agir comme ça de la part d’un gouvernement ».

Puis, elle poursuit son interview avec Sud Radio en disant qu’il y a des moments où elle veut quitter la France. Pour cause, elle trouve que le pays est vraiment « dégueulasse ».

En effet, selon Brigitte Bardot :

« Il y a des endroits où plus personne ne peut rentrer ni les flics, ni les pompiers, ni médecins ni personne. Maintenant, c’est tout juste si on ne nous fout pas dehors avec un coup de pied dans le c** ! En tout cas, c’est ce qui va arriver. On est gouvernés par des lâches, des soumis, des sans c***lles ».

Effectivement, l’ex-actrice ne semblera pas lâcher l’affaire, tant que ses demandent n’aboutiront pas.