Brigitte Bardot, esseulée, ne supporte plus d’habiter dans sa sublime villa provençale qui l’a pourtant consolé des années et des années après sa séparation avec Roger Vadim. Il faut dire que cet endroit a toujours été cher à son cœur. Mais les derniers événements la pousse à prendre une décision assez surprenante.

Délaissée par son enfant ainsi que ses petits-enfants, l’emblématique star du cinéma français a décidé de prendre un nouveau départ. Et pour cela, il lui faut quand même avoir les moyens ? Les rumeurs sur une vente au prix faramineux circulent sur la toile mais qu’en est-il ? On vous livre les détails !

Le castelet, la maison de consolation de Brigitte Bardot


L’année 1957 a particulièrement marqué la meilleure amie du monstre du cinéma français, Alain Delon. La belle actrice s’est séparée de son mari Roger Vadim. Le divorce a été particulièrement éprouvant pour l’étoile du cinéma qu’elle a pris le large à Cannes dans une somptueuse demeure provençale prénommée « Le castelet ».

Cette demeure provençale est très élégante, idyllique et remplie de soleil. Elle est à l’image de son illustre hôte, la légendaire Brigitte Bardot. L’agence de Christie’s International Real Estate décrit la demeure comme « Une “remarquable propriété historique (…) nichée dans ses jardins luxuriants, ses oliviers et ses vignes. ».

Une demeure estimée à un montant exorbitant


La résidence mise en vente date du XVIe siècle, et se compose de quelques bâtisses. Elle offre une vue incroyablement mythique sur la mer Méditerranée. L’agence a évalué cette magnifique propriété cannoise et le prix s’élève à 5 950 000 euros. Un tarif assez justifié avec quatorze chambres, une magnifique salle de réception et deux piscines grandioses nichées au cœur des cyprès.

L’icône va partir vers sa célèbre propriété à Saint-Tropez « La Madrague » lorsque la vente sera conclue. Pour l’instant, Christie’s est en train de dénicher le futur propriétaire de la bâtisse de 450 m² située à Peymeinade dans les Alpes-Maritimes.