Brigitte et Emmanuel Macron sont comme à leur habitude en vacance à Bormes-les-Mimosas dans le Fort de Brégançon. Et cette année encore, le couple présidentiel a contribué à la célébration de la libération de la ville par les alliés. Une fête qui a quelque peu modifié à cause de la crise sanitaire.

Les vacances estivales du couple présidentiel


Malgré que ce soit les vacances, la détente n’est pas à l’ordre du jour pour le président. Effectivement, Emmanuel Macron doit toujours être en alerte maximum à cause de ses fonctions. Mais bien évidemment, il peut compter sur son épouse pour bien se ressourcer. Et comme d’habitude, les tourtereaux ont également collaboré à la commémoration de la libération de la ville par les alliés. Une coutume qu’il devait honorer en tant que couple présidentiel présent sur les lieux.

Leur visite était évidemment très attendue par les habitants. Outre le travail, Brigitte et Emmanuel Macron ont tout de même pratiqué des activités de vacances. En effet, ils ont fait une visite culturelle et à déjeuner dans un restaurant. De plus, le couple a fait une sortie en mer. Ainsi le président a pu pratiquer son sport préféré : le jet ski. Vraisemblablement, Brigitte et Emmanuel Macron savent allier plaisir et travail.

L’histoire des héros de la France doit perdurer


Emmanuel Macron a prononcé un discours fort en émotion lors de cette célébration le 17 aout. Ainsi, il a rendu hommage à ces grands héros de guerre. En plus d’un discours de commémoration, il a aussi fait appel à l’unité des Français. En effet, la solidarité citoyenne est désormais importante à cause du deuxième pic du coronavirus qui guette le bout de son nez.

Le mari de Brigitte Macron n’a pas oublié de remercier les héros venus combattre d’Afrique. « Ils ont combattu pour que le vent de la liberté souffle à nouveau sur ces terres du Sud et sur la France tout entière. Nous savons ce que nous leur devons. Pour honorer la mémoire des Africains qui se sont battus pour la France, je réitère l’appel que j’avais lancé aux Maires : faisons vivre au cœur de nos villes et villages, par le nom de nos rues, de nos places, par nos monuments, le souvenir glorieux de ces héros. »