Loading...

Si Brigitte Macron jouit d’une immense popularité à l’Élysée, où elle se serait très appréciée par le personnel, on ne peut pas en dire autant des conseilleurs des chefs de l’État dont certains ont depuis été écartés

Dès leur arrivée au château suite à l’élection présidentielle, ils « font détester » rappelle le magazine Succès dont la Une est consacrée à Jean-Paul Belmondo.

Pour appuyer son propos, le magazine people se base sur les révélations de l’ouvrage de « Madame, la présidente », édité chez Plon.
« Le jour de la passation de pouvoir, leur arrivée en meute sur le tapis rouge détonne », précise la publication.

Les petits mains de l’Élysée qui y travaillaient souvent là depuis des années s’étaient demandés qui sont ces « blancs-becs arrogants », ces « petits marquis ».
La secrétaire de François Hollande aurait même été humiliée alors qu’elle bouclait ses carton.
Elle aurait été sommée de quitter les lieux au plus vite.
« Ils se sont réparti les bureaux à toute vitesse », a glissé un employé du château.
Brigitte Macron, qui n’apprécierait pas la vie à l’Élysée, ne les supportaient « pas non plus », croit savoir « Succès ».
L’épouse du chef de l’État n’a jamais pris la peine de réagir à ces rumeurs. Mais certains ont été écartés depuis.