Brigitte Macron affole toute la France avec ces confidences terrifiantes auprès des journalistes de Paris Match. Le contexte de la pandémie actuel n’améliore en aucun cas les inquiétudes de la première dame.

Brigitte Macron préfère tout dévoiler au grand public au risque de continuer dans ses infernales nuits cauchemardesques.

Les angoisses font partie du quotidien de Brigitte Macron


Depuis le début de la crise sanitaire en France, chaque citoyen ressent l’angoisse permanente d’avoir contracté cette maladie virulente. L’apaisement n’est jamais au rendez-vous, surtout la nuit pour notre très chère première dame qui avoue vivre un réel enfer dès la nuit tombée.

Les pensées négatives trottinent la tête de Brigitte, ce qui provoque beaucoup de cauchemars incessants. On peut se dire que normalement c’est la dernière des femmes dans l’hexagoneà subir de terribles angoisses, mais faut croire que non. Sa liste de soucis est particulièrement longue avec ses deux filles en première ligne contre le coronavirus en tant que médecins, et l’autre qui est une épouse de médecin. L’angoisse semble être à son paroxysme.

La première dame en rajoute avec de la lecture


À la recherche d’une source d’apaisement, Brigitte Macron s’est lancé corps et âme dans la lecture d’un roman qui n’a pas eu l’effet escompté. Elle a bien choisi sa liste de lecture en portant son choix sur « Le masque de la mort rouge »d’Edgar Allan Poe. Malheureusement, le livre parle également d’une pandémie.

Le contenu semble reproduire la situation actuelle en France, ce qui a déclenché une série de cauchemars terrifiante pendant le sommeil de la première dame. Normal qu’elle se sente autant secouée en racontant les faits à Paris Match.