Le couple Brigitte et Emmanuel Macron a fait son entrée à l’Élysée depuis 2017. Et depuis la première dame est la cible de nombreux critiques. En effet, Brigitte Macron se fait surtout insulter pour son âge, mais aussi pour son physique. La première dame en a vu des pas mûrs et des pas vertes. Mais désormais, elle a pris la décision de toujours se défendre.

L’extrême jalousie de Brigitte Macron


Au fil des années, Brigitte Macron en a vu des critiques passés. « Il suffit qu’elle marraine une campagne contre le harcèlement scolaire, et c’est une profusion de messages perfides sur leur rencontre, il y a un quart de siècle », une phrase qu’on pouvait voir dans le livre « Madame la présidente », publié chez Plon. Effectivement, elle se fait souvent traiter de « vieille peau pédophile ». Désormais, la première dame ne se laissera plus marcher sur les pieds. Ainsi, la maman de Tiphaine a déclaré : « Quand un homme sort avec une femme beaucoup plus jeune, tout le monde sourit, on trouve ça amusant. Quand une femme sort avec un homme beaucoup plus jeune, on trouve ça suspect ». « Elle en a marre qu’on la traite de vieille peau pédophile ! », selon une source proche de Brigitte et Emmanuel Macron.

Dans ces circonstances, elle est en alerte maximum. Par conséquent, elle est toujours à proximité de son mari et le surveille en permanence. Ainsi, la première dame a écarté tous collègues féminins du président français. Car selon Brigitte, elles représentent de constantes « tentations » pour son mari. À vrai dire, notre Brigitte nationale serait extrêmement jalouse.

Les Macrons et l’Élysée


Pour Brigitte Macron, son expérience à l’Élysée, lui a fait apprendre une chose essentielle. Les coups bas, les trahisons sont de rigueur au sein du palais.

« Maintenant, malheureusement, nous sommes seuls. C’est l’Élysée qui veut cela : nous ne pouvons plus avoir confiance en personne. C’est une solitude à deux, mais une solitude totale. J’ai confiance en Emmanuel et Emmanuel a confiance en moi. C’est tout. », avait-elle confié quelques jours après l’élection de son très cher époux. Mais avant cette fameuse élection, Brigitte Macron s’est posé plusieurs questions. Ainsi, elle a écrit : « Tiraillée entre la joie de voir l’ambition de son époux satisfaite, la peur qu’il soit malheureux et que leur couple souffre de l’épreuve du pouvoir. Auront-ils encore du temps pour eux ? Des moments heureux ? Sera-t-il dévoré par la fonction ? Écrasé sous la charge qui s’abat sur ses épaules ? ». Mais qu’elle se tranquillise, si Emmanuel Macron est attiré par une autre, ce serait bien par sa patrie.