Ce vendredi 11 septembre dernier, Brigitte Macron a eu une interview avec l’hebdomadaire Elle. Ainsi, elle a fait des révélations sur sa vie passée.

Le désarroi des jeunes mères


Pour son entretien, Brigitte Macron a parlé de son premier accouchement. Un évènement très difficile pour la première dame. Quand elle a eu son premier enfant, l’épouse d’Emmanuel Macron n’avait que 21 ans. » On ne dit jamais à quel point une jeune mère peut être démunie », commençait Brigitte Macron son histoire. Et selon elle, il est primordial de « déculpabiliser les femmes ». De plus, la first lady a rajouté : « À 21 ans, juste après la naissance de mon premier enfant, j’étais devant la maternité en train d’attendre son papa pour rentrer à la maison, et j’ai voulu faire demi-tour, courir me réfugier à la maternité ».

Son premier accouchement l’avait vraiment angoissé la jeune maman sans expérience. « J’avais peur de ne pas savoir, peur qu’il ne lui arrive quelque chose. Il a passé ses trois premières semaines à hurler nuit et jour. Puis les médecins lui assuraient que tout allait très bien et qu’avec ses incessantes inquiétudes, elle ne faisait que lui transmettre ses angoisses », a-t-elle relaté. Ensuite, « Un jour on a compris qu’il souffrait d’un problème médical et il a été opéré », explique la première dame.

« Être maman pour la première fois c’est dur, et personne ne le dit ! », a exprimé Brigitte Macron. Selon la femme d’Emmanuel Macron, plusieurs femmes finissent par se « culpabiliser dans une solitude immense ».

« Protéger les enfants, c’est aussi soutenir davantage les mères, cesser de les culpabiliser », a-t-elle terminé l’entretien.

L’amour indéfectible d’une mère


Pour son premier mariage, Brigitte Macron était mariée à André Louis Auzière. De leur union sont nées trois enfants, Sébastien, Laurence et Tiphaine. Malgré qu’aujourd’hui ils soient adultes, pour la première dame, ils resteront ses petits bébés. En effet, dernièrement, la maman de trois enfants est venue en aide à sa cadette dans l’un de ses projets. Effectivement, les conseils d’une mère est très précieux en plus son projet concerne le domaine de l’enseignement. De plus, Brigitte Macron était autrefois une enseignante.

Vraisemblablement, Tiphaine Auzière veut ouvrir son propre lycée qui sera nommé « Autrement ». Selon la jeune femme, « Le projet du Lycée Autrement est né d’une envie de donner les mêmes chances de réussite à tous les élèves, quel que soit leur lieu de vie, leur milieu social. L’association Le Lycée Autrement entend participer, à son échelle, à l’élaboration d’un nouveau modèle de lycée plus inclusif. Cela va permettre l’épanouissement et l’engagement des lycéens », a exprimé la jeune femme dans le média « Educ’France ».