On le sait tous, Brigitte Macron est très impliquée, et ce même dans les comptes de l’Etat. La Cour des comptes est une institution juridique qui est chargée principalement de contrôler la régularité des comptes publics, de l’État et des établissements publics nationaux. Elle effectue un rapport annuel concernant lesdits contrôles.

Ces rapports n’ont pas par contre de caractère contraignant. La Cour des comptes effectue aussi des rapprochements entre les rapports des années consécutives et en tire des conclusions concernant les dépenses de l’institution.

Un rapport positif pour l’Elysée


Les dépenses de l’Elysée ont baissé de 3,26 % pour l’année d’exercice 2019 par rapport à celle de 2018. Elles s’élèvent à hauteur de 105,33 millions d’euros, alors que les ressources ont augmenté de 1,2 % à 106,3 millions. De ce fait, l’équipe d’Emmanuel Macron dispose d’un rapport positif en ce qui concerne l’année d’exercice 2019.

Cette baisse des dépenses est principalement dûe à la baisse des déplacements du président de la République à l’étranger. Emmanuel Macron n’a effectué que 32 déplacements en 2019 sur un total de 108 alors qu’en 2018 il a effectué 46 voyages à l’étranger sur un total de 135 déplacements. Il est à noter que pendant l’année d’exercice précédente l’Elysée a dépassé son budget initial.

Félicitation au cabinet de la première dame


Si l’équipe de la première dame a fait quelques faux pas pendant l’année d’exercice 2018, Brigitte Macron a appris de leur erreur et dirige son équipe d’un main de maître. Son équipe a eu une hausse d’activité pour l’année 2019 par rapport à l’année précédente. Et pourtant, leurs dépenses se sont stabilisées. Le rapport de la Cour des comptes à leur sujet est très positif.

Avec ce rapport positif, Brigitte Macron réaffirme sa volonté de ne pas s’imposer aux français. “Quand vous êtes chef de l’Etat, vous êtes élu. Quand vous êtes conjoint du chef de l’Etat, vous êtes là, mais les gens ne vous ont pas voulu. Il ne faut pas vous imposer à eux. La seule manière de ne pas être importune, c’est d’aider” a-t-elle déclaré lors d’une interview pour Franceinfo.