Après avoir été inquiété par une sérieuse rivale, qui serait trop « rapproché » de son mari, Brigitte Macron est enfin rassurée. La rivale en question aurait essayé de désamorcer la crise.


La rivale n’est autre que Ségolène Royal, l’ex-candidate à la présidence de la république, qui a été approchée pour reprendre le ministère de l’Écologie.
L’entourage du chef de l’État aurait craint sa popularité.

« Ségolène est encore populaire auprès d’un certain électorat », a rappelé une source proche de l’Élysée. Et puis c’est un secret de Polichinelle qu’elle a l’intention de se présenter à l’élection présidentielle de 2022″.
« Elle devenait dangereuse. », est-il indiqué.

Cette mise à l’écart ne pourrait que réjouir Brigitte Macron, qui ne la supporterait depuis une couverture du magazine VSD, qui alimentait une relation plus que professionnelle avec Emmanuel Macron.

L’ex-candidate à la présidence n’avait pas démenti, ce qui aurait irrité Brigitte Macron dont les qualités ont pourtant été louées par sa prétendue rivale.
Elle avait loué sa discrétion.
« Elle est discrète, elle a raison. Il ne faut pas s’exposer », a-t-elle indiqué.