La première dame, Brigitte Macron semble être du même avis que Michel Drucker qui a lancé une alarme.

Il faut changer de point de vue

 

D’après le magazine, Intimité dans son édition du 22 juillet dernier, Michel Drucker, l’animateur de l’émission « Vivement Dimanche » a fait appel sur les leçons à tirer pendant la pandémie du covid-19. Cette crise sanitaire a engendré des millions de morts en France, sans parler des effets psychologiques dus par l’épidémie et le confinement. Mais ce n’est pas tout, cette crise a créé par la suite une crise économique qui va faire en sorte que la période de l’épidémie soit encore plus compliquée.

Michel Drucker a déclaré : « J’espère que les Français et surtout les membres du gouvernement auront compris que s’il y a bien un secteur qui doit disposer de tous les moyens, c’est bien celui de la santé ».
Pour l’animateur, son désir est que le gouvernement ou tout autre secteur qui prennent les décisions tirent des leçons suite à cette crise sanitaire. Et d’après lui, les personnels médicaux se trouvent être des héros. Michel Drucker a conclu : « Il faut en général avoir été hospitalisé pour comprendre qu’ils font beaucoup plus que nous soigner ».

Son stress face à l’épidémie

 


Étant lui-même hypocondriaque, le mari de Dany Saval a été nerveux et stressé pendant le pic de l’épidémie. Pendant son passage sur le plateau de Cnews le 22 mai dernier. Celui-ci a confié la façon dont il a fait face à la période. Selon lui, il a fait « très attention » pendant cette période. « Les gestes barrières, les gants, les masques, se laver les mains, j’ai fait tout ce qu’il fallait, même un peu plus. J’avais des gants tout le temps » a-t-il affirmé.
Puis il a ajouté : « Oui, on a tous eu un petit peu peur. Moi j’ai toujours eu peur de la maladie. Je suis un grand anxieux, je suis un grand nerveux (…) Dès que je commençais à avoir une quinte de toux ou un problème respiratoire, effectivement, je peux vous avouer que je prenais ma température trois fois par jour ».

Les personnels médicaux, nos héros

 


Michel Drucker a poursuivi : « Ce qui m’a beaucoup touché, c’est le courage des personnels soignants, des infirmières. Comme tout le monde, j’ai été émue par les applaudissements tous les soirs à 20 h. Et puis c’est vrai qu’il y a un avant et un après, parce qu’on ne pourra plus parler de santé publique et du personnel soignant de la même façon ».
En effet, l’animateur de Vivement Dimanche ne sait pas encore si son contrat va être renouvelé à la rentrée ou non. En effet, Michel Drucker a décidé de soutenir un concurrent de Delphine Ermotte qui est actuellement à la tête de France Télévisions. Mais actuellement, il continue de faire plaisir à son public en attendant son destin.