La femme du président Emmanuel Macron joue un rôle important dans les décisions de son époux. Il s’agit d’un poids décisionnaire qui engendre des exaspérations avec les conseillers de l’Élysée. C’est un scénario communiqué par le livre « Madame La présidente », (Plon) et exhumée par « Journal de France » qui valide ce rôle politique.

Brigitte Macron a beau certifié n’avoir aucune emprise sur son époux, son incroyable attitude avec les ministres et la façon dont elle se conduit avec eux en dit beaucoup sur son emprise dans les coulisses.

« Madame La présidente », un ouvrage légendaire


D’après Telegraph, la Première Dame mène « une influence politique » sur son époux « bien plus forte que ce que l’on pensait », au point de « déclencher une lutte de pouvoir » avec les conseillers alliés du président Français, Emmanuel Macron, à tel point qu’ils « rêvent de la voir mourir ».

C’est le cruel aperçu de « Madame la présidente » (éditions Plon), investigation d’Ava Djamshidi et Nathalie Schuck rendu public le 31 janvier. Cet ouvrage raconte les exaspérations accrues dans les coulisses de l’Élysée. Selon le Times « Les plus proches conseillers du président Macron sont exaspérés par l’influence de droite qu’exerce sa femme sur la politique publique. Elle est détestée par des membres de l’équipe présidentielle […] »

Consultante en coulisse


Si pour le Telegraph, le rôle de Brigitte Macron accompagné de son mari était notoire, l’ouvrage démontre « la dévotion quasi sectaire de ses conseillers, baptisés ‘les Mormons’ par les autres membres du camp Macron, et l’étendue de l’influence. »

Brigitte Macron a constamment affirmé son opinion, aussi bien sur la sélection des ministres, que sur la mauvaise gestion des affaires internes au sein de l’Élysée.