Après une trahison, Brigitte Macron et surtout son mari ne seraient pas près de pardonner. Et leur vengeance est implacable. Un ancien ministre l’a appris à ses dépens.

Du couple présidentiel, il en est question non seulement dans les colonnes du Parisien, mais aussi sur les ondes de « France Bleu ».

La station radio s’est intéressée aux conséquences de la crise économique, consécutive à la crise du Covid-19 sur la chocolaterie familiale de la première dame.

Cet institution picarde a été sévèrement touchée par la crise.
Plus de « 80?% du chiffre d’affaires a été perdu par rapport à 2019 », précise le média.
Et dans « Le Parisien », il est question de la façon dont le mari de Brigitte Macron s’est vengé de Gérard Colomb, l’ancien ministre de l’Intérieur, qui a quitté le navire alors que le chef de l’État avait « besoin de ses services ».

Sa revanche est implacable ! Il aurait refusé d’accéder à une surprenante requête.
L’ancien premier flic de France a « plaidé auprès d’Emmanuel Macron pour un
report des deux tours des élections à mars 2021. Il n’a manifestement pas été entendu puisque », la décision a été prise d’organiser le second tour des élections pour le 28 juin.