Le torchon brûle entre Antoine Choteau, gendre du président de la République Emmanuel Macron et le concurrent à la mairie du Touquet Daniel Fasquelle. Ce dimanche matin, ce dernier a dévoilé son intention de déposer deux plaintes bien distinctes dans la journée. Reste à savoir les raisons à tant de remue-ménage !

En effet, Antoine Choteau a posté sur Facebook puis Twitter des commentaires tout simplement désagréables. Il a utilisé Tonio Chotal comme pseudonyme, sous un cliché de Daniel Fasquelle entouré de ses colistiers et de quelques commerçants.

Des motifs uniquement personnels


Dans la matinée du samedi 20 juin, Antoine Choteau lui-même a tenu à d’apporter ses explications. Et en d’autres termes, il n’est vraiment pas du genre à se camoufler derrière son petit doigt : « Que les choses soient claires, je ne suis militant nulle part, la politique ne m’intéresse pas. Ce que fait ma compagne (Tiphaine Auzière, ndlr) politiquement la regarde, pour moi c’est du temps perdu. Je le dis clairement, je déteste Daniel Fasquelle pour des raisons totalement différentes. »

En réalité, le commentaire d’Antoine Choteau était justifié par une amertume qui remonte aux funérailles de son père, un homme très célèbre au Touquet. D’après lui, le message n’avait rien de politique, mais était entièrement personnel.

Daniel Fasquelle a décidé de réagir


Sur les réseaux sociaux, Antoine Choteau publié a publié un commentaire qualifiant expressément Danielle Fasquelle « Des pigeons… et un connard… ». Daniel Fasquelle a immédiatement décidé de déposer deux plaintes. L’une pour insulte, l’autre pour diffamation.
Face aux proportions prises par l’affaire, Antoine Choteau est déterminé de transmettre une lettre d’excuses très spéciale au député. « […] Je m’en veux énormément de vous avoir manqué de respect, vous êtes un grand de ce monde monsieur Fasquelle, un très grand ! ».