Effectivement, les aides promulguées par la CAF ne seront plus versées automatiquement, une partie au moins. C’est le cauchemar que de nombreux Français refont actuellement. Rien que l’idée de refaire face aux paperasses administratives donne déjà des cauchemars à de nombreux allocataires de la CAF. Dans le pays, la bureaucratie est un moyen très puissant de pousser certaines personnes à se détourner de quelques choses. Et avec l’annulation du versement automatique, certaines allocations vont une fois encore voir leur taux de non-recours s’envoler.

Des allocations sociales qui vont de nouveau nécessiter une déclaration préremplie !

Faire une demande de prestation sociale auprès de la CAF a toujours été contraignant. Et maintenant, il se sera encore plus. En effet, cela va énormément peser sur le mental des Français, c’est le moins qu’on puisse dire. Alors que les allocataires de la CAF se sont habités au versement automatique des allocations, ils vont surement recevoir une véritable douche froide.

En effet, certaines aides ne bénéficieront pas du versement automatique. En tout, ce sera plus de 20 millions de bénéficiaires qui devront se démener pour réussir à toucher leur aide sociale à partir de l’année suivante. Il est important de préciser que ce chiffre représente un pourcentage assez important sur la totalité des allocataires. Malgré cela, le gouvernement reste optimiste et envisage toujours de mettre en place la politique du zéro non-recours.

CAF : quelles sont les aides qui ne bénéficieront plus du versement automatique ?

Malgré le fait que ces aides ne seront plus versées automatiquement, leur taux de non-recours ne devrait pas trop changer. En effet, le gouvernement a déjà anticipé le problème et met en place une solution face à l’enlisement dans la paperasse. C’est pour cette raison qu’une déclaration préremplie a été adoptée.

Quant aux aides qui ne bénéficieront plus du versement automatique, vous les découvrirez dans la liste suivante :
– L’Aide au Logement Familial (ALF)
– L’Aide au Logement Social (ALS)
– Le Revenu de Solidarité Les Allocations Familiales (AF)
– La Prestation d’Accueil du Jeune Enfant (Paje)
– L’Allocation de Rentrée Scolaire (ARS)
– Le Complément Familial (CF)
– L’Allocation de Soutien Familial (ASF)
– La Prime d’Adoption
– La Prestation Partagée d’Éducation de l’enfant (PreParE)
– L’Assurance Vieillesse du Parent au Foyer (AVPF)
– L’Aide versée en cas de décès d’enfant
– AEEH: Allocation d’Éducation de l’Enfant Handicapé
– AJPH: L’Allocation Journalière de Présence Parentale
– Ajpa: L’Allocation Journalière du Proche Aidant
– L’Allocation Adulte Handicapé (AAH)