Dès le 1er avril 2023, de nombreux changement vont arriver, notamment sur les aides familiales. En effet, la CAF prévoit de faire augmenter la valeur de nombreuses aides d’ici cette date. Ces changements s’expliquent par une envie de faire revenir le pouvoir d’achat français à son ancien niveau. Alors que les prix ont tous explosé, cette revalorisation des aides de la CAF est une véritable bénédiction. On vous donne les détails les plus importants dans la suite de notre article.

CAF : quels sont les taux d’augmentation des aides pour 2023 !

Avec la situation actuelle, l’État multiplie les aides et les appuis pour les Français, surtout ceux qui sont les plus démunis. Et pour cela, rien de mieux que les différentes allocations de la CAF. Ces aides ont été mises en place afin d’apporter un soutien financier pour les foyers français. Mais avec l’inflation et la crise économique, les effets de ces aides sont amoindris et ne représentent presque plus rien.

Pour ce mois-ci, l’inflation a déjà atteint une hausse de 6 % sur le prix général des produits. De ce fait, les aides sociales de l’État et de la CAF ne sont plus vraiment d’une très grande aide. Ainsi, un rehaussement de ces allocations a donc été nécessaire. À quelle valeur a donc été cette revalorisation des aides de la Caisse d’Allocation Familiale ? On vous donne la réponse tout de suite !

Déjà deux réévaluations au cours d’une même année !

Chaque année, la CAF procède toujours à une réévaluation de ses allocations familiales. Cette réévaluation s’effectue toujours aux alentours du 1er avril. Cette année, cette rétrospection a effectivement été tenue à cette date. Ainsi, les aides de la CAF ont donc enregistré un rehaussement de 4 %. Pourtant, cela était effectivement insuffisant par rapport au niveau de l’inflation.

Pour atteindre son objectif, celui de retrouver l’ancienne valeur du pouvoir d’achat, le gouvernement doit une fois encore mettre la main à la poche. Ainsi, un nouveau rehaussement des aides de la CAF a été adopté. Pour cette fois, le gouvernement compte faire une augmentation de 1,7 % à partir du 1er avril 2023. Mais malgré cela, les 6 % de l’inflation ne sont toujours pas encore égalés. Ainsi, le pouvoir d’achat français restera encore en baisse. Une nouvelle stratégie devra donc être trouvée.