Caroline Grimaldi a vraiment eu un début d’année plutôt difficile. Effectivement, son confinement forcé aurait eu des effets notoires sur son moral. De plus, la contamination au covid-19, de son frère Albert de Monaco n’a pas arrangé les choses. Caroline de Monaco a vraiment vécu des situations difficiles.

Les Grimaldi et le coronavirus


Heureusement, Albert de Monaco s’en est sorti indemne du coronavirus. Effectivement, tout au long du mois de mars, le prince a dû être mis en quarantaine pour ne pas infecter sa famille et ses sujets. Une épreuve qui a rendu encore plus soudés les membres de la famille princière de Monaco.

De plus, l’hebdomadaire people France Dimanche a consacré des lignes sur Caroline de Monaco et a partagé des nouvelles très angoissantes à son sujet. Effectivement, la princesse doit faire face aux difficultés psychiatriques de son mari Ernst August de Hanovre. Notant que le couple est déjà en séparation de corps, mais reste conjoint au papier.

En effet, ce dernier était épris d’un trouble délirant juste après la naissance de leur petite fille, Allessandra. Une naissance qui était au cœur des ébats médiatiques. Vraisemblablement, Ernst August de Hanovre était en constante bataille avec ses vieux démons comme l’alcoolisme. Chose qui a toujours eu de graves conséquences dans sa vie quotidienne et dans sa relation avec les autres.

Les confidences d’Ernst August de Hanovre


Ernst August de Hanovre a accordé un entretien au journal autrichien Kronen Zeitung, pendant lequel il a fait des confidences poignantes. Effectivement, il a déclaré en indication au secours lors de son appel : « J’ai fait une crise d’hypoglycémie. Je leur ai dit de se dépêcher parce que je n’allais pas bien », a-t-il annoncé, en référence au secours qu’il avait appelé. De plus, il a rajouté : « Un policier m’a frappé. Je pense qu’ils étaient ivres, du moins ils m’en ont donné l’impression. Je me suis dit  »j’hallucine? ». De véritables voyous effrontés ! » En effet, selon le communiqué des forces de l’ordre, le père d’Allessandra était épris d’une crise de démence et était particulièrement agité durant cette nuit. Il était aussi très agressif. Caroline de Monaco le voue un soutien sans failles, peu importe la situation. Ainsi, elle est restée à son chevet lors de son transfert à l’unité psychiatrique.