On dit souvent que même les plus coriaces d’entre nous finissent toujours à un moment donné de craquer. Cette expression a tout son sens avec la diva Québécoise Céline Dion.

Malmené par la vie depuis quelques années, elle avoue ses moments de faiblesses dans un interview avec le magazine “Nouveau Voyeur”.

Fragilisée au point de vouloir en finir


La disparition de René Angélil était un choc émotionnel grave pour la diva. L’interprète de Pour que tu m’aimes encore avoue que cette tragédie l’a fragilisé. Elle se confie sur le sujet au magazine “Nouveau Voyeur”.

“Plus d’une fois, j’ai hésité à passer de l’autre côté…proche de la mort” annonce-t-elle. D’ailleurs, même si le magazine people n’en dit pas plus, ce propos dénonce une envie de suicide. Cette idée aussi saugrenue qu’elle soit, est un scoop pour tout le monde en sachant que Céline est une fervente chrétienne. Face à la religion chrétienne, la suicide est un péché capital.

Affectée par les rumeurs


Aucun personnage public n’est épargné par les rumeurs. Dans la majorité des cas, ils sont propagés par des individus malintentionnés pour nuire à l’image de la personne concernée. Ces derniers temps, Céline Dion a été victime de plusieurs rumeurs. On a même annoncé sa mort à travers les réseaux sociaux.

La diva annonce que les rumeurs l’affectent surtout lorsqu’ils impactent à ses proches. “C’était effrayant, j’ai dû appeler ma famille” affirma-t-elle au sujet du rumeur de son décès “ j’ai reçu des appels disant qu’il y avait des choses sur internet prétendant que je suis morte “. Puis elle continue:” Peu importe ce que les gens disent, c’est l’impact sur la famille qui compte”