Dernièrement, Céline Dion annonce qu’elle se sent trahie vis-à-vis des complots de son agent, Rob Prinz. Effectivement, depuis que son défunt époux, René Angélil, ne s’occupe plus de ses affaires, elle a dû se débrouiller seule.

René était à la fois, le père de ses enfants, son producteur et son manager. En effet, c’est lui qui prenait en main tout l’aspect administratif de la carrière de la star. Pour régler ses compter avec la diva, Rob Prinz a trainé l’affaire devant la justice. Cette dernière a condamné Céline Dion à payer ses dettes. Choses dont elles n’avaient même pas conscience.

Céline Dion totalement contrariée


Céline Dion n’avait jamais pensé que Rob Prinz puisse la trahir de cette manière. En effet, la chanteuse a tort aux yeux de la loi. Mais la situation n’est pas facile pour elle. En effet, elle se retrouve à gérer toute seule l’aspect administratif de sa carrière. En plus de la difficulté de cette tâche, ça lui rappelle aussi la disparition de son mari. Il y a aussi le fait qu’elle avait confiance à son agent pour ne pas envenimer cette affaire. Et le garder pour eux, mais ne pas la trainer devant la justice. À vrai dire, la condamnation étant publique, donc une partie du contrat très privé de Céline Dion a été dévoilé au grand jour.

Rob Prinz et l’agence ICM Parteners accusent la diva d’avoir des retards de paiement depuis 2016. Des sommes qui se trouvent aux alentours des 13 millions de dollars et dont les détails sont aujourd’hui publics. « 1,5 % du salaire brute gagnée lors des spectacles de Las Vegas, 3 % des concerts et des tournées », pouvait-on lire. Il y a aussi 10 % d’intérêts annuels sur ces chiffres. Ainsi bon nombre de personnes savent maintenant quelle somme touche la Québécoise lors de ses prestations. En réalité, Céline Dion lui en veut fortement pour avoir divulgué ces informations confidentielles.

Une leçon de vie


Après ce petit accrochage, Céline Dion n’arrive plus à faire confiance aux personnes de son entourage. Une confiance possible auparavant grâce au travail et à l’implication de son époux. Ainsi, après la disparition de René Angélil, elle a dû s’incomber de toutes ces taches. En effet, aujourd’hui, elle ne peut plus se concentrer que sur sa musique proprement dite. De plus, la bienveillance, tout le monde ne le possède pas. La chanteuse québécoise doit donc payer 13 millions de dollars rapidement afin de régulariser ses finances. La star devra aussi apprendre à mieux gérer les détails administratifs.