Loading...

Apaisée grâce à sa relation avec Albert de Monaco, Charlène de Monaco tente tant bien que mal d’oublier l’horreur à laquelle elle a été confrontée. Elle a ouvert son cœur à ce sujet.

La première dame de Monaco fait beaucoup parler d’elle, non seulement dans le presse allemande, où il est question de son bonheur retrouvé avec ses enfants, mais aussi dans France Mag dont la Une a été exhumée.

Il a été question de l’horreur vécue par la mère des adorables Jacques et Gabriella.

Le magazine people revient sur l’enfance de Charlène de Monaco au Zimbabwe, son pays de naissance, que sa famille a été contrainte de quitter pour s’installer en Afrique du Sud à cause des ravages de la guerre.

Des confidences livrées par l’épouse du prince Albert de Monaco à Vanity Fair ont été reprises.
Elle se rappelle que lorsqu’un camarade de sa classe manquait à l’appel, elle était convaincue de ne plus jamais le revoir. Il est soit mort, soit sa famille a décidé de fuir les horreurs de la guerre.

C’est à l’âge de 12 ans que la décision a été prise par son père de quitter Zimbabwe pour s’installer en Afrique du Sud, pays où elle a découvert Apartheid.
« Les Blancs séparés des Noirs, chose que je n’avais jamais connue », a-t-elle indiqué.