Christian Quesada est l’un des plus grands maîtres de midi sur l’émission « les 12 coups de midi » de Jean-Luc Reichmann. Mais, dans sa vie privée, le plus grand champion s’est attiré des problèmes avec la justice.

Deuxième plus grand maître de midi sur « les 12 coups de midi »


Après le grand coup de maître d’Eric sur « les 12 coups de midi », Christian Quesada est classé au 2e rang du plus grand maître de midi après le breton. Après 192 participations sur l’émission, il a empoché une énorme somme de 800 000 euros pour ses gains. Mais une jeune étudiante nommée Claire l’a évincée de son trône sur l’émission, notamment le samedi 14 janvier 2017. Alors qu’après deux victoires seulement, la jeune femme a décidé d’abandonner son parcours sur le jeu de midi pour se concentrer sur ses examens.

Ainsi, après une longue absence sur les petits écrans, Claire refait surface après trois ans. Cette fois-ci elle était une invitée dans l’émission « Tout le monde à son mot à dire » d’Olivier Mine et Sidonie Bonner. Une apparition qui a su marquer ses fans et les chaînes télévisées.

Christian Quesada, une arrestation inattendue


Si tout va pour le mieux pour Claire, la situation vire au cauchemar pour Christian Quesada. En effet, il était arrêté en mars 2019. Un événement qui a bouleversé ses fans et le monde de la télévision. Les charges qui pèsent sur l’ancien maître de midi sont : détention et diffusion d’images pédopornographiques. À cela s’ajoutent les tentatives de corruption de mineure. En effet, selon de sources il aurait profité de plusieurs jeunes filles sur les réseaux sociaux. Apparemment, il a envoyé des photos intimes à ces adolescentes. Ainsi, la perquisition de son domicile a révélé des images de viol d’enfants, tous moins de 10 ans.

Après cette arrestation de Christian Quesada, la production de « les 12 coups de midi » a mis en place une clause d’éthique sur l’émission. En effet, les candidats doivent prêter serment qu’ils ne soient poursuivis pour aucun délit ou aucune charge particulière.

Un procès par visioconférence


Pour sa part, Christian Quesada était jugé au tribunal de Bourg-en-Bresse le mercredi 8 avril 2020. Après une détention provisoire d’un an. Mais face à la situation sanitaire actuelle, le procès s’est déroulé dans des conditions particulaires. Notamment, il était à huis clos. Ainsi, il était seul face à des jurys spéciaux pour l’occasion et de répondre à ses actes devant la justice.

Mercredi dernier, les jurys ont condamné Christian Quesada à une peine de 3 ans de prison. Après l’avoir déclaré coupable sur les détentions des photos pédopornographiques et la corruption des mineures. Une décision qui n’a pas enchanté les Français et les fans de « les 12 coups de midi ». Pour cela, ces derniers ont partagé leur irritation sur Twitter.