Comme à son habitude, Cyril Hanouna était de retour pour trois heures de directs avec ses fans. Effectivement, l’animateur enchaine avec « Balance ton post » puis « Touche pas à mon poste » et « À prendre ou à laisser ». Une soirée vraiment riche en émotions, en humour et en confidences. Dès lors, Cyril Hanouna a fait une révélation concernant « Charlie Hebdo » dans « Balance ton post ». Le journal serait rentré en contact avec Baba bien avant les attentats de 2015.

Cyril Hanouna et les caricatures de Charlie Hebdo


Chaque thème traité sur « Balance ton post » devient toujours disproportionné. De plus, sur le plateau de Cyril Hanouna, on est bien libre de donner son avis et de le défendre. Et effectivement, aucun des sujets ne fait l’unanimité ce qui crée une aussi bonne ambiance chez Baba. Ce 2 septembre dernier a débuté les 49 jours de procès des attentats de « Charlie Hebdo » en 2015. Par conséquent, ce fut le sujet débattu sur « Balance ton post ». En effet, « Charlie Hebdo » est devenu la cible d’attentats terroristes en publiant des caricatures du prophète Mahomet. Ainsi, lors de l’ouverture du procès, le journal a refait les mêmes caricatures.

Faire une polémique, la marque de fabrique de « Balance ton post »


Comme à son habitude, Cyril Hanouna a laissé tout le monde s’exprimer. D’où l’émission est un peu partie sur un ton de talkshow à l’américaine. Ainsi, l’animateur a rappelé que la liberté d’expression dans une démocratie est vraiment nécessaire. À un moment donné du débat, Cyril Hanouna a surpris plus d’un en disant qu’il a eu l’occasion d’acheter « Charlie Hebdo ». Pourtant, Baba affirme n’avoir eu vent du magazine et de ses caricatures avant les attentats. En effet, ceux qui ont condamné les actes terroristes ne doivent ignorer la ligne éditoriale de l’hebdomadaire.

 Au bord de la faillite, l’hebdomadaire cherchait un nouvel acquéreur


Effectivement, bien avant les attentats de janvier 2015, « Charlie Hebdo » luttait pour ne pas mettre la clé sous la porte. Vraisemblablement, l’hebdomadaire était concurrencé par l’arrivée des médias en ligne. De plus, il n’était pas en mesure de se développer autrement. Ainsi, « Charlie Hebdo » cherchait donc des acheteurs prêts à investir dans les talents de ses journalistes. Du coup, c’est par le biais de son avocat que Cyril Hanouna a eu vent de l’affaire. Malheureusement, Baba n’a pas voulu du journal satirique. Mais ce n’est pas pour autant qu’il n’ait pas étudié l’offre.

L’humour de « Charlie Hebdo » ne disculpe pas les attentats


Cependant, Cyril Hanouna condamne fortement les attentats de janvier 2015. L’animateur pense que les victimes de cet effroyable incident méritent de reconnaissances pour leurs courages et leurs talents. De plus, il avoue que ce type d’hebdomadaire est essentiel. Selon Baba, les satires et les caricatures ont le droit de continuer à exister. Effectivement, tous types d’humour méritent de trouver sa place pour apporter un peu de bonheur aux autres. De plus, les journaux comme « Charlie Hebdo » deviennent de plus en plus rares et restent indispensables.