La date du 14 janvier est une date à oublier pour les fans de musique. À cette même date, en 1986, la musique française a vu l’une de ses plus brillantes étoiles périr, suite à un terrible accident. Alors âgé de 33 ans, Daniel Balavoine perd alors la vie, subitement. Le chanteur émérite qui s’était engagé dans de nombreuses luttes avait alors tragiquement perdu la vie. Mais que lui est-il arrivé ? On vous donne la réponse à cette question.

Daniel Balavoine : un artiste au grand cœur !

Daniel Balavoine n’avait pas que son talent et son amour pour la musique. En effet, le chanteur émérite était aussi connu pour ses différents engagements pour différentes causes. En 1983, quelques années avant sa disparition, il était encore l’ambassadeur de l’action humanitaire des Paris du Cœur au Rallye Paris-Dakar. Durant ces années, il a rempli sa fonction avec amour et envie. Durant quelques années, soit entre 1983 et 1985, la star française avait même participé à l’évènement pour superviser l’opération « pompes à eau » des Paris du Cœur.

Et c’était même pendant l’exécution de cette nouvelle fonction que Daniel Balavoine avait eu un accident qui lui a couté la vie. Lors de la 14e journée de courses, le temps n’était pas au beau fixe. En effet, les coureurs devaient se lancer dans une tempête qui a agité le sable. Lors de cette journée, ces derniers devaient faire le trajet qui ralliait Niamey et Gourma-Rharous au Mali, qui faisait exactement 843 kilomètres.

Quelques heures avant qu’il ne perde la vie !

Quelques heures après le coup d’envoi, Daniel Balavoine et Thierry Sabine rejoignent donc Gourma-Rharous, en hélicoptère. À la tête de l’engin, on retrouvait le pilote François-Xavier Bagnoud. Outre ces trois personnes, deux autres se sont aussi retrouvés dans l’hélicoptère. Il s’agissait de la journaliste Nathalie Odent, la journaliste du Journal du dimanche et Jean-Paul Le fur, le technicien radio de RTL.

Ces derniers étaient venus après l’invitation du chanteur émérite. À cause du mauvais temps, l’hélicoptère s’était d’abord posé à Gossi, avant de reprendre son chemin. Il faisait nuit, et le vent était agité. À 22 km avant d’arriver à leur destination donc, le pilote avait décidé d’atterrir pour attendre que le temps se calme. Mais ce dernier avait perdu le contrôle de l’engin et a fini par se cracher. Ce qui a coûté la vie au célèbre chanteur Daniel Balavoine.