Le fils du rockeur regretté français annonce une terrible nouvelle sur la Toile. Il s’agit d’une séparation très marquante.

Les confidences chocs de David Hallyday


Artistiquement, le chanteur a accompli tant de choses dans sa carrière. Pourtant, dernièrement, il se confie sur son compte Instagram sur cette sacrée carrière. Il a levé le voile sur l’histoire avec Antonelle Mazza, son ancienne bassiste qui a fini par quitter le groupe. Après des années de collaboration, les deux artistes partent chacun de leurs chemins. Dans ce cas, David Hallyday a dû prendre un remplaçant. Quand même, le chanteur a écrit un message de tendresse pour remercier son ancienne collaboratrice.

Il annonce la nouvelle à ses admirateurs qu’elle “quitte pour d’autres aventures”. D’ailleurs, il rajoute qu’avec toute l’équipe, ils lui envoient “plein de bonnes ondes pour ses futurs projets”. Cette séparation a bien fait du mal, surtout l’information fut très médiatisée. Effectivement, puisqu’auparavant, elle a déjà collaboré avec le taulier aussi. Puis Antonella a agrandi sa renommée en élargissant sa collaboration avec d’autres grands artistes. Durant l’année 2015, elle fait l’ouverture des concerts du rockeur regretté. Ensuite, en 2016, elle joue l’accompagnatrice d’Axel Bauer. C’est à partir de cette année qu’elle a commencé à jouer au sein du groupe de David Hallyday. D’ailleurs, Antonella est doctorante en littérature italienne à la Sorbonne à Paris”.

Le sommeil le fuit cet ainsi !


Un autre point préoccupe aussi le fils unique de Johnny Hallyday et Sylvie Vartan. Il l’a même publié sur les réseaux sociaux car ces soucis ne lui donnent plus le sommeil. Sauf qu’il n’en a rien dit des raisons qui le poussent à être insomniaque.

Ce qui est sûr, c’est que l’année 2021 fut des plus éprouvantes pour lui. Comme témoigne sa maman âgée aujourd’hui de 77 ans. Son ancienne belle-mère lui a mené la vie très dure. C’est pourquoi “chanter, composer est devenu un exutoire”. Pourtant, il n’en sera jamais guéri malheureusement. “Ce qui a été dit” ou “fait mal” ne peuvent plus s’effacer en lui, c’est tout ancré à jamais, “au fer rouge”.