Plusieurs rumeurs sont sorties sur le problème de succession de David Hallyday et sa belle-mère Laeticia Hallyday, la dernière rumeur a révélé que c’est grâce à Laeticia Hallyday que le fils du Taulier a renoncé d’aller plus loin dans la guerre de succession.

Cette rumeur a été très vite démentie par le magazine Public dans son édition du 7 aout, la publication a indiqué que c’est pour l’amour qu’il a pour sa sœur qui attend son premier bébé, David Hallyday a voulu donc la protéger à tout prix.

« Il vient d’annoncer officiellement ‘‘renoncer à la succession de son père’’, et ‘‘se désister’’ de toute action judiciaire », a indiqué le site LeGossip, précisant que la relation entre les premiers enfants de Johnny Hallyday et leur belle-mère n’est pour autant pas apaisée. D’autant plus que cette dernière aurait « menti sur le règlement du conflit » indique la publication.
Le fils du Taulier n’a donc pas eu les droits d’interprète des albums de son père. Alors que le chanteur de 53 ans préfère rester discret, sa sœur préfère s’exprimer devant tout le monde, c’est ce qu’elle a d’ailleurs fait dernièrement au micro de RTL.

« Il n’y aura jamais de paix possible, à partir du moment où elle a franchi cette ligne qui est de nous empêcher de dire au revoir à notre père » a-t- elle annoncé, Laura Smet a révélé qu’elle a pris la part de l’héritage de son frère ainé avant de donner des details choquants sur le comportement de sa belle-mère Laeticia Hallyday.
« Pendant plus d’un mois, j’ai fait plusieurs tentatives pour entrer en lien avec Laeticia et ses conseillers et je n’ai jamais eu de réponse de sa part. Je n’ai pas pu avoir accès à quoi que ce soit qui venait de la femme de mon père, sachant que notre entente n’était pas très vraie depuis certaines années » a confié la future maman.

« Ce que je sais aussi, c’est qu’on n’a pas dit à mon père qu’il était en soins palliatifs et qu’il était toujours sous traitement. Mon père ne savait pas qu’il allait mourir. Je vous dis des choses qui sont quand même très intimes, qui sont chez moi une déchirure que je ne pourrai jamais guérir » a ajouté la fille du Taulier après l’interview que sa grand-mère a accordé au magazine Paris Match.