Aujourd’hui, Aliko Dangote est à la tête d’une fortune de 1,5 milliard de dollars. Dévoilée par l’indice Bloomberg Billionaires durant le mois de novembre dernier, la fortune de notre compatriote a fait sensation dans le continent tout entier. Cet indice mesure et publie fréquemment la fortune des 500 personnes les plus riches au monde. Et en l’espace de quelques mois seulement, Aliko Dangote a vu sa fortune décupler. En majorité, ce gain remarquable est dû à une hausse des cours des actions de Dangote Cement Plc.

Aliko Dangote, la plus grosse fortune d’Afrique ?

Selon l’indice Bloomberg Billionaires en tout cas, Aliko Dangote est aujourd’hui à la tête de la plus haute fortune d’Afrique. En effet, celui-ci a vu la valeur de son patrimoine atteindre les 1,5 milliard de dollars en novembre dernier. Si la fortune de cet homme a tellement en si peu de temps, ce n’est pas le fruit du hasard. En effet, Aliko Dangote a passé les années de sa vie à accroitre sa fortune.

Il y a quelques mois encore, alors que ses chiffres étaient déjà en forte hausse, Aliko Dangote a dû faire face à une mauvaise nouvelle. En raison de ses mauvais placements et des actions incertains, il perd 611 millions de dollars sur son capital. Pire encore, le bilan des premiers mois de 2022 a failli être fatal à sa fortune.

Il redresse ses activités et se retrouve avec 1,5 milliard de dollars !

Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’Aliko Dangote a réussi à surprendre le monde entier. Alors que les chiffres affirmaient que sa fortune était en déclin, il arrive à renverser la vapeur et fait tourne la situation en sa faveur. À la tête de la société Dangote Cement, l’homme d’affaires était à la tête de plus de 8,64 milliards de dollars d’action dans la société.

Puis, Aliko Dangote a aussi décuplé ses revenus en lançant sa propre usine à engrais, dont la valeur a été évaluée à 5 milliards de dollars. Avec cette nouvelle fortune donc, le Nigérien rejoint Abdul Samad Rabiu. Et ce qui est merveilleux dans son nouveau projet, c’est qu’il pourvoira plus de 300 000 emplois au Nigeria, car il continue d’investir stratégiquement dans son industrie sucrière.