Pour Denis Brogniart, cette année est une réussite totale. En effet, malgré le confinement, l’animateur a fait grimper sa notoriété sur l’écran. Une grande victoire grâce à son émission Koh-Lanta.

Koh-Lanta, une émission culte de TF1


À vrai dire, la réussite de Denis Brogniart rime avec la réussite de l’émission Koh-Lanta. En effet, pendant le confinement, les producteurs des émissions étaient dans l’obligation d’arrêter tous les tournages. De plus, l’ensemble des populations étaient coincés chez eux sans rien faire ni à regarder. Alors, les chaines n’avaient pas le choix que de rediffuser leurs émissions pour animer les téléspectateurs.

Pour cela, Koh-Lanta était parmi les émissions qui attiraient plus les téléspectateurs. D’ailleurs, la chaine TF1 décida de diffuser la saison inédite de son programme culte pendant cette dure période. Par contre, on ne peut pas exclure que l’émission ait connu les difficultés liées au confinement.

Effectivement, la finale de Koh-Lanta pour cette année aurait dû se tenir pendant la crise sanitaire. Alors, pour armer de patience les fans de l’émission, les producteurs ont décidé de faire plus d’épisodes que d’habitude. Ceci dans le but d’attendre le levé du confinement et avoir l’autorisation de rassemblement sans perdre d’audiences.

Denis Brogniart un vrai sportif


Mais comme beaucoup d’animateurs, Denis Brogniart décide de s’évader un peu pour profiter du soleil. Pour cela, il prend un peu de vacances loin de la routine et du stress quotidien. Mais surtout de prendre un peu de temps pour lui après une année bien tourmentée.

Certes, il est en vacances, mais sa nature sportive est toujours en lui. Pour cela, l’animateur passe ses journées de vacances en pratiquant du sport comme les années précédentes d’ailleurs. Si on le connaissait comme une adepte de la course à pied, cette fois-ci il décide de pratiquer le vélo.

Très présent sur les réseaux sociaux, Denis Brogniart n’hésite pas à partager ses activités quotidiennes sur Instagram. Mais plus encore, il publie ses performances en parcourant des centaines de kilomètres dans le sud de la France.