Concernant l’âge légal de départ à la retraite, le Sénat avait donné son avis. Le sujet a été depuis longtemps au centre des débats. C’était surtout durant la période de l’élection présidentielle que ce sujet a le plus attiré l’attention. Maintenant de retour au pouvoir, Emmanuel Macron prévoit de mettre en place les changements qu’il avait promis. Et pour cela, le Sénat avait dévoilé l’âge de départ à la retraite. Notre article vous propose de découvrir les détails concernant ce grand sujet de débat.

Le gouvernement sous pression concernant l’âge légal de départ à la retraite !

À l’inverse du choix opté par le gouvernement, le Sénat avait choisi de reporter l’âge légal de départ à la retraite à 64 ans. Néanmoins, le gouvernement prévoit de rejeter ce changement en s’appuyant sur l’article 49.3 de la constitution. Cette réforme des retraites revendiquée par le Sénat consiste donc à relever l’âge de départ. Pour rappel, le Sénat est constitué en majorité par la droite.

Et de l’autre côté, le gouvernement insiste pour garder la concentration en cours, en raison de sa réforme de la retraite qui arrive pour 2023. René-Paul Savary, le rapporteur de la branche vieillesse, s’était alors exprimé sur le sujet. En effet, il a présenté un amendement au projet de 2023. Cette réforme de la sécu prévoit entre autres un changement sur le mécanisme de réforme. En premier plan, ce dernier propose donc d’instaurer une convention nationale.

Le compromis mis en place !

Durant sa campagne présidentielle, le président de la République avait proposé un départ à la retraite 65 ans. Mais avec la proposition de René-Paul Savary, qui a été rejoint en fin octobre par Jean-Christophe Combe, Emmanuel Macron prévoit donc de trouver un compromis. En effet, le président envisage de trouver une cohérence entre les deux propositions.

« Nous avons fait le choix de la concertation et d’un projet de loi en janvier, pas d’une mesure dans un projet de loi de financement de la sécurité sociale, », explique le ministre de son côté. Le groupe RDPI s’était aussi rangé du côté du ministre. Néanmoins, tous s’accordent à dire qu’il est effectivement temps d’agir et de trouver une solution. À l’exception d’un changement, le départ légal à la retraite sera donc fixé à 64 ans.