Le producteur Dimitri Rassam, peut enfin retrouver son bonheur après avoir subi le mal pendant cette crise sanitaire causée par le Coronavirus.

Le Parisien a annoncé dans non numéro du 23 juin que la raison est bien la réouverture des cinémas et le retour au tournage. Malheureusement plusieurs producteurs ont fait faillite à cause de cette pandémie mondiale.

« C’était leur première séance. Les exploitants de salles étaient heureux de retrouver le public, au rendez-vous hier matin pour la réouverture des cinémas » a ajouté la publication.
Non seulement les exploitants, les producteurs et les acteurs peuvent enfin voir le bout du tunnel.
Le mari de Charlotte Casiraghi, âgé actuellement de 38ans a intégré le monde du cinéma en 2005,
« Comme d’une des jeunes producteurs les plus prometteurs de sa génération »Souligne la publication.
Si ce jeune producteur est arrivé à sauver quelques coups, le Playmobil a fait un grand échec, le média espagnol El Confidentiel l’a évoqué comme un drame personnel depuis le début de l’année.
Le film animé a couté cinq fois plus de ce qu’il a pu rapporter, un montant de 13 millions n’était pas du tout attendu.