Depuis le début de l’année, la vie de la reine Élisabeth II est passée par des moments difficiles. Et aujourd’hui encore, des situations angoissantes la frappent. De plus, elle n’a toujours pas tourné la page concernant la décision du prince Harry et son épouse de s’éloigner de la famille royale.

La pandémie du coronavirus en Angleterre


Comme dans tous les pays du monde, la crise sanitaire a énormément touché l’Angleterre. Pour les Britanniques, le bilan humain est vraiment lourd. Ainsi, le pays a dû décréter un confinement général de la population. Une situation causée par la propagation rapide du virus. Aujourd’hui, le nombre des cas des infectés ne cesse d’augmenter de façon exponentielle.

Face à ces conditions terribles, la souveraine a choisi la carte de la sécurité. La reine Élisabeth II qui vient tout juste de célébrer ses 94 ans s’est enfermé avec son époux le prince Philip dans sa résidence de Windsor. Le couple décide de prendre le moins de risque possible, en raison de leur âge avancé. De plus, il y a peu de temps, le coronavirus a affecté le prince Charles.

 Le prince William et Kate vont reprendre les règnes


Selon un communiqué émis par le palais royal : « il est impossible de déterminer les circonstances qui auraient mené à la contamination du prince de Galles. Etant donné que ce dernier aurait eu de multiples engagements publics durant ces dernières semaines ». Par conséquent, le prince Charles et Camilia Parker Bowles sont toujours en quarantaine dans leur manoir de Birkhall, en Écosse.

« La reine fin de son règne après 68 ans ! William et Kate sont couronnés roi et reine ! ”, a déclaré l’hebdomadaire people In Touch. Pourtant, dans les lignes du magazine, il explique qu’il ne s’agit que d’une simple rumeur. Effectivement, la publication n’apporte aucune preuve ni aucun témoignage à cette allégation. Ainsi, le magazine rajoute : « La vie de la reine est en suspens. Elle ne sait pas si ou quand elle pourra retourner au palais de Buckingham ou reprendre ses fonctions, c’est pourquoi elle est obligée de repenser son poste. Ce ne fut pas une décision facile, mais à la fin, elle savait dans son cœur qu’il valait mieux que William et Kate prennent les rênes maintenant ».