Loading...

La couronne d’Angleterre est éclaboussée par un nouveau scandale. Et le prince Andrew ne serait pas tout à fait étranger à cela.

En fait, c’est surtout son ex-femme, Sarah Ferguson, qui est à l’origine, une fois de plus, du ternissement de la couronne d’Angleterre. Et la reine d’Angleterre serait fortement irritée par le comportement de son ex-belle fille qui aurait touché plusieurs millions d’euros de pots de vin.

« C’est un casse-tête pour la reine et le prince Charles – Ils trouvent ça dégoutants. Mais ils ne sont pas surpris, ils n’ont jamais vraiment aimé Fergie de toute façon », a affirmé une source. L’ancienne épouse du prince Andrew aurait joui de son statut de membre de la famille royale pour réaliser le forfait.

« L’ex-épouse du duc Andrew d’York a récemment monnayé, auprès d’un journaliste se faisant passer pour un riche homme d’affaires indien et la piégeant au moyen d’une caméra cachée, un accès privilégié à son ex-mari », renseigne le site Purepeople.

« Le duc Andrew, depuis 2001 représentant spécial du Royaume-Uni pour le commerce et les investissements, est resté très proche de cette dernière depuis leur divorce en 1996. C’est pourquoi elle aurait réclamé 500 000 livres (575 000 euros) à son interlocuteur pour jouer les entremetteuses », peut-on lire ensuite.

L’affaire avait été révélée par le tabloïd News of the World. A ce moment, Fergie avait signifié, à travers un communiqué : « Je regrette profondément la situation et l’embarras causé. Il est exact que ma situation financière est délicate, cependant il n’y a pas d’excuse pour ce grave écart de jugement et je suis vraiment désolée que ce soit arrivé »

Mais en réalité, Sarah Ferguson aurait touché au total 6 millions de dollars pour « son implication dans la société Gate Ventures ». Sa culpabilité ne ferait aucun, des factures au nom de la maman des princesses Béatrice et Eugenie ayant été découvertes.