Emmanuel Chain est un célèbre animateur à succès de la chaine M6. Il a même permis à la chaine d’avoir une audience hors du commun. En 2016, une tragédie a totalement fait basculer sa vie. Effectivement, il a perdu sa femme Valérie Guignabodet.

Le jour où tout a basculé pour Emmanuel Chain et ses proches


Le décès de sa femme a totalement bouleversé Emmanuel Chain. Une situation qui a complètement dévasté l’animateur. Un jour vraiment noir dans son existence.

C’était un mardi, le 23 février 2016, le couple était dans leur résidence du Lubéron. Ils y étaient pour une journée de détente. Mais la belle journée s’est tournée en un grand drame.

Valérie Guignabodet, âgée dès lors de 48 ans a été victime d’une crise cardiaque qui ne lui a laissé aucune chance de survie. Cette nouvelle a été plus qu’insupportable pour l’ex-animateur. Elle est morte en laissant un mari et une fille de 18 ans. Elle est partie après 11 ans de bonheur au côté de l’animateur.

En réalité, Emmanuel Chain avait toujours eu peur de perdre les gens qu’il aime. Cette grosse perte a vraiment estomaqué l’animateur. Pourtant, il ne s’est jamais confié publiquement sur cet évènement. Il a juste continué sa route. Il n’a jamais arrêté de travailler et de s’occuper de sa famille. De plus, ses amis lui ont toujours offert du réconfort et du soutien.

Valérie Guignabodet, une femme aux multiples talons


Valérie Guignabodet n’est plus avec nous, malgré cela c’était une femme d’exception. Elle était une scénariste talentueuse. La femme de l’animateur avait commencé sa carrière dans le monde de la télévision dans les années 90. Et 1999, elle a voulu percer dans le monde du cinéma. En 2002, elle est devenue une réalisatrice notamment avec la comédie Monique dans laquelle Albert Dupontel était sous sa direction. Malheureusement, elle sortait son dernier film en 2009.

Effectivement, Valérie Guignabodet admirait l’équitation. Ainsi, la réalisatrice était devenue animatrice dans l’émission « ’les leçons indispensables »’ sur Equidia. L’année 2016 aurait pu propulser la carrière de Valérie Guignabodet à son apogée. Malheureusement, elle est partie beaucoup trop tôt.