Pendant son interview télévisée du mercredi 14 octobre dernier, Emmanuel Macron compatissait les jeunes Français. Pour cause, ces derniers sont dans l’obligation de se limiter quotidiennement en raison du covid-19 selon lui.

Une déclaration du chef de l’État qui a amusé Jean-Pierre Pernaut. Pour cela, l’animateur lui a envoyé un petit message.

« C’est dur d’avoir 20 ans en 2020 »


Le mercredi 14 octobre dernier, Emmanuel Macron a répondu aux questions de Gilles Bouleau et d’Anne-Sophie sur les nouvelles mesures de restrictions face à la seconde vague du coronavirus. À l’occasion, le chef de l’État a annoncé un couvre-feu de 21 heures à 6 heures dans quelques régions françaises. Mais peu de temps après, il a fait une petite précision qui a surpris plusieurs citoyens. Il avait affirmé : « C’est dur d’avoir 20 ans en 2020. Je ne donnerai jamais de leçon à nos jeunes. Ce sont ceux qui, honnêtement, vivent un sacrifice terrible : des examens annulés, de l’angoisse pour les formations, pour trouver le premier job ».

Par la suite, Emmanuel Macron a annoncé qu’actuellement ce sont les jeunes qui demandent le plus au RSA et APL. Face à la situation, il a décidé de fournir une aide exceptionnelle de 150 euros dans les semaines à venir.

Jean-Pierre Pernaut répond à Emmanuel Macron qui plaint les jeunes


Mais le lendemain, plusieurs chaînes ont consacré des reportages au discours d’Emmanuel Macron. Si certains discutaient sur l’aide exceptionnelle et le couvre-feu, d’autres se concentraient sur sa compassion aux jeunes. Et ce dernier, c’était le cas du célèbre journaliste de TF1, Jean-Pierre Pernaut. En effet, il a décidé d’aller à la rue et d’interviewer les jeunes sur l’apitoiement d’Emmanuel Macron pendant son discours.

Et à la surprise de tous, un grand nombre de jeunes n’étaient pas touchés par la compassion du chef de l’État. Plutôt, ils étaient occupés à trouver des moyens pour esquiver le couvre-feu.

Suite à cela, le mari de Nathalie Marquay n’a pas hésité à faire un petit coup d’œil à Emmanuel Macron sur le plateau de son JT. « Pas facile d’avoir 20 ans, a commencé le journaliste star de TF1. Ni 30, ni 40, ni 70 d’ailleurs, je peux vous le dire » déclarait-il.