Avec la pandémie du coronavirus qui n’a pas encore fini de ravager le pays, une nouvelle vient de tomber. Et ça va énerver les Français. En effet, après des longs mois de confinement et la fermeture des territoires, la crise économique n’est pas exclue. Actuellement, celui-ci est en plein essor. Ainsi, ses conséquences seront troublantes. Si l’on ne parle que des établissements qui vont devoir fermer leurs portes. Ou encore des travailleurs qui vont être aux chômages.

Une grave crise économique


En ce moment, la crise frappe déjà en plein fouet le pays. Effectivement, la plupart des salariés vivent dans la peur de devoir un jour touché un salaire minimum. Ou de devoir un jour avoir en main sa lettre de licenciement. Malgré tout, les Français essaient tant bien que mal d’économiser pour faire face au lendemain. Malheureusement, d’après les spécialistes en économie, la crise économique n’est qu’à son début. Ainsi, on doit encore s’attendre au pire.

Mais, le journal le Point vient de diffuser une mauvaise nouvelle. En effet, selon un proche d’Emmanuel Macron, ce dernier avait saccagé tout sur son passage. D’ailleurs, la facture des matériaux s’élève à des milliers d’euros. Et comme on le sait tous, le contribuable va devoir s’en charger. Bien évidemment, cette nouvelle a exaspéré les Français.

Emmanuel Macron en danger permanent


À vrai dire, le coût de la réparation s’élève à plus de 8 000 euros, se confie le général Ferrant au micro de « Le Point ». Ce dernier n’est autre que le directeur de la sécurité du président de la République.

En effet, cet appareil avait pour but de protéger le chef de l’État des drones qui fouine autour de lui. Son autre fonction est aussi d’émettre un brouillage qui fait en sorte qu’aux environs de 1500 m les autres drones soient inutilisables.

Pour sa part, le journal « Le Point » explique : « Celui-ci, alors qu’il était dans la résidence de Lanterne à voulu se servir d’un fusil anti-drone. Alors, qu’il n’était pas d’ailleurs habile à s’en servir. Il aurait alors fait une fausse manipulation et aurait endommagé l’appareil ». Pour le moment, la sécurité d’Emmanuel Macron est assurée d’une autre manière et très renforcée en attendant que celui-ci soit réparé.

Hélas, le moins que l’on puisse dire, c’est que cette affaire vient de remettre une couche sur la crise économique dans le pays. Mais plus encore, malgré la notoriété d’Emmanuel Macron qui baisse de jour en jour, ce drame ne va pas l’aider à redorer son blason.