Lors de l’émission « les reines du shopping » de ce 26 août dernier, c’était au tour d’Emmanuelle Rivassoux de faire son shopping. Elle faisait partie des cinq candidates de la semaine spéciale « célébrités » des Reines du shopping sur M6. Surprise, la jeune femme reçoit un appel de son patron, Stéphane Plaza, en plein essayage.

Des stars dans l’émission


Pendant cette nouvelle semaine, cinq personnalités ont agréé de joindre l’utile à l’agréable en participant aux Reines du shopping pour des associations. Effectivement, Cristina Cordula a convié différentes célébrités dans son émission. Les candidates étaient toutes très dociles à part Roselyne Bachelot qui ne mâche pas ses mots. Après Hapsatou Sy et Julie Zenatti, c’était au tour d’Emmanuelle Rivassoux de faire ses preuves. Effectivement, en cas de victoire elle doit réserver son gain de 10 000 euros à une association de défense des animaux. Pour son shopping, la décoratrice était en compagnie de son cher et tendre amour, Gilles Luka. Mais comme tout autre essayage, la sienne n’a pas fait exception vis-à-vis des difficultés. Au cours de son essayage, Emmanuelle Rivassoux a reçu un coup de fil de son patron. Un appel qui a vraiment surpris Cristina Cordula.

Stéphane Plaza remet les pendules à l’heure


Lors de son coup de fil, Stephane Plaza a demandé à sa décoratrice : « Je t’appelle pour un dossier, qu’est-ce que tu fais ? ». « C’est pas le moment pour le dossier », ironise la papesse de la mode. Effectivement, Emmanuelle Rivassoux réplique : « Je ne suis pas au bureau, mais je t’assure que je vais rattraper mon travail ». Profitant du coup de fil de son patron, la jeune femme comptait récolter quelques conseils. En effet, l’agent immobilier est assez proche de Cristina.

Ainsi, sous un ton d’humour, il lui dit : « Alors ce qui est important pour Cristina, c’est ta morphologie. Est-ce que tu es en Y, en D, en spiral, en équinoxe ? ». Chose qui a vraiment fait rire l’ex-mannequin avant de déclarer : « Ça, c’est mon métier chéri ! Toi, tu es avec les appartements, et moi avec les êtres humains donc je connais bien la morpho des femmes. À mon avis, Emmanuelle, c’est un petit 8, mignonne comme tout ». Mais tout de suite après, le grand Stéphane Plaza est redevenu sérieux, afin de remettre les pendules à l’heure de sa collaboratrice. Et avant de raccrocher, l’agent immobilier a rajouté : « Je vais te laisser faire ta morphologie, c’est magnifaïque mais retourne au bureau bosser après, merci ! ».