En mai dernier, Enrico Macias avait subi une grave chute dans son quartier des Grands Boulevards. Une tragédie qui lui a même valu une hospitalisation qui a duré de longues semaines.

Aujourd’hui, il révèle qu’il avait vécu une période de grand tourment d’où il a choisi de partir de la France.

Une année pleine de drame


Comme beaucoup de personnes, l’année 2020 est parsemée d’embuche pour Enrico Macias. Effectivement, selon l’hebdomadaire France Dimanche, le chanteur a été testé positif au coronavirus. Or il n’avait aucun symptôme de la maladie sauf qu’il avait d’horribles douleurs abdominales. Vraisemblablement, une fois son traitement terminé, il avait cru que tout allait bien désormais. Cependant, lors d’une promenade dans son quartier des Grands Boulevards, le 28 mai dernier, l’acteur avait fait une grosse chute.

Vu son âge, il était épris de faiblesse musculaire, doublée d’un soudain vertige, donc il s’est effondré sur le trottoir. Tout cela accompagné d’un grand cri de douleur. Ainsi à l’arrivée des secours, les ambulanciers lui avaient annoncé que son col du fémur était brisé. D’où ; il avait subi une intervention chirurgicale d’urgence dans le but de changer l’articulation de sa hanche pour une prothèse. Par la suite, Enrico Macias était contraint d’assimiler un centre de rééducation pour une remise en forme. Un séjour en milieu hospitalier dont il ne garde pas de bons souvenirs.

Enrico Macias est parti de la France


Effectivement, à cause de la pandémie du coronavirus, Enrico Macias a dû faire sa convalescence loin de tous. Une situation que « l’enfant de tous pays » a très mal vécue. Ainsi, il tenait à remercier la Providence de l’avoir accueilli pendant cette période difficile de sa vie. Dans les lignes de Soir Mag, le chanteur avait fait des confidences sur ces évènements. Selon l’acteur ces soixante jours ont été difficiles à vivre pour lui. « Je dormais beaucoup, mais mal, car on me réveillait tôt le matin pour les soins. […] Pour être honnête, j’ai également connu des moments de forte déprime », a-t-il continué.

. Fort heureusement, cette période sombre est désormais loin derrière lui. De meilleures conditions qu’il doit au fait qu’il ait quitté la France pour la Tunisie. Lieu où il a pu se ressourcer et retrouver la forme. Il n’y a rien de mieux que l’association de la plage d’un ciel toujours bleu et du soleil.